John Armstrong (poète)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir John Armstrong.
image illustrant l’Écosse
Cet article est une ébauche concernant l’Écosse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Armstrong

John Armstrong (1709-1779) est un médecin et poète écossais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Castleton, près d'Édimbourg, il fut nommé en 1746 médecin de l'hôpital militaire de Buckingham, et en 1760 accompagna comme chirurgien l'armée d'Allemagne[1]. Il mourut à dans un accident à Castleton[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a laissé quelques écrits sur la médecine, mais il est surtout connu comme littérateur. On lui doit :

  • Essai pour abréger l'étude de la Médecine (1735), satire ingénieuse dirigée contre les empiriques ;
  • L'Économie de l'amour (1737), poème ;
  • L'Art de conserver la santé (1744), poème didactique ;
  • Le Jour (1760) ;
  • des Essais divers, publiés sous le nom de Lancelot Temple.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p. 144
  2. Adam Budd, John Armstrong's The Art of Preserving Health, 2011, p. 251