John Addington Symonds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
John Addington Symonds
Image dans Infobox.
John Addington Symonds, par Walt Whitman, en 1889
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Père
John Addington Symonds (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Harriet Sykes (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Mary Isabella Symonds (d)
Edith Symonds (d)
Charlotte GreenVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Janet Catherine North (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Katharine Furse (en)
Margaret Symonds (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Symonds John Addington (1840-1893) - tomba - grave.jpg
Vue de la sépulture.

John Addington Symonds ( - ) est un poète et critique littéraire anglais, il est l'un des premiers avocats de la cause homosexuelle qu'il appelait « l'amour de l'impossible ».

Le tabou que l'époque victorienne porte à l'homosexualité l'empêche de parler trop ouvertement du thème mais les références qu'il y fait sont claires, par exemple, dans La Rencontre de David et Jonathan (1878) où il décrit un baiser entre les deux hommes, puis, un an plus tard, sa traduction des sonnets de Michel-Ange qui rétablit le pronom masculin, là où les éditions antérieures avaient mis un pronom féminin, dans l'expression de l'amour de Michel-Ange envers Tomasso de' Cavalieri.

Bien que marié, l'homosexualité de Symonds est un secret de polichinelle sur la fin de sa vie.

John Addington Symonds est enterré au cimetière du Testaccio à Rome.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :