Johannes Rienksz Jelgerhuis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Johannes Jelgerhuis Rienksz)
Aller à : navigation, rechercher
Johannes Rienksz Jelgerhuis
Johannes Jelgerhuis.jpg

Portrait de Johannes Jelgerhuis par Jan Willem Pieneman (en)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Peintre, graveur, acteurVoir et modifier les données sur Wikidata

Johannes Rienksz Jelgerhuis, né à Leeuwarden le et mort à Amsterdam le , est un peintre, graveur et acteur hollandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de son père Rienk Jelgerhuis (en)[1] et du peintre paysagiste Peter Barbiers le jeune, Jelgerhuis, simultanément peintre et graveur assez fertile[2], devient acteur au théâtre Stadsschouwburg d’Amsterdam en 1808 pour lequel il fait des gravures de croquis de décors et de costumes et écrit en 1827 un manuel d'instruction illustré pour les acteurs[3]. En 1820, il commence à animer un cours de théâtre à Amsterdam et invite son ancienne collègue Johanna Wattier (en) à l'aider. Les leçons portent sur la posture, le mouvement et les expressions du visage de l'acteur qui doit rester gracieux et élégant. Les indications de Jelgerhuis à ses élèves s'inspirent de la manière dont les peintres du XVIIe siècle représentent les héros classiques et les dieux[4].

Il travaille successivement à Rotterdam (1791), Delft (1792-1805), Amsterdam (1805-1836) et dans la ville de Gand en 1816[2]. Il épouse à Delft, le 18 décembre 1791 Philippina Maria van der Boon. De ce mariage cinq enfants sont nés, quatre filles et un fils. D'un second mariage, il a un autre fils.

Johannes Jelgerhuis est connu pour ses huiles de paysage, de portrait et d'animaux mais il est également réputé pour ses intérieurs et ses études d'architecture, avec une bonne appréhension de la perspective[2]

Parmi ses œuvres les plus connues, le tableau de l'intérieur de la librairie de son éditeur La Boutique du Libraire Pieter Meijer Warnars le Vijgendam à Amsterdam de 1820 est dans la collection du Rijksmuseum. Johannes Jelgerhuis, peintre et acteur à la fois, donne un effet fort en perspective de l'intérieur de la boutique qui ressemble à un décor de théâtre, avec un paysage urbain dans le fond de la toile[5].

Il est membre de la sociétés d'art Kunstbevorderend Genootschap V.W. à Amsterdam[2].

Johannes Jelgerhuis meurt à Amsterdam le 6 octobre 1836. En son hommage, Marten Westerman publie un recueil de poèmes Hommage à la mémoire de feu M. Johannes Jelgerhuis (Hulde aan de nagedachtenis van wijlen den heer Johannes Jelgerhuis Rz: dichtstuk met koren) en 1836[6].

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • La librairie de Pieter Meijer Warnars au Vijgendam à Amsterdam, 47 × 57 cm, signé J. Jelgerhuis Rz, 1820 [5];
    Ce libraire, né à Amsterdam le et mort à Brummen le , publia en 1827 un livre du peintre avec des lithographies de sa main.
  • La Porte de Leyde à Amsterdam, démolie en 1802, 48 × 38 cm, signé J. Jelgerhuis Rz, 1813[7]
  • Vue de la Ville Delft, 28 × 31 cm, signé J. Jelgerhuis Rz, 1826[7]
  • Intérieur de la Nouvelle Église à Delft, panneau 43 × 35 cm[8],[9]
  • Le Petit Marché aux Poissons à Amsterdam, 36 × 46 cm, signé J. Jelgerhuis Rz, 1828, Rijksmuseum Amsterdam[10]
  • Intérieur du Laboratoire de l'Apothicaire, 1818, Rijksmuseum Amsterdam
  • Prédication de Passchier de Fijne à Gouda, Govert Kitsen et Johannes Jelgerhuis, 1795[11]
  • Une rue à Amersfoort, 1826, huile, 33 × 37 cm, Rijksmuseum Amsterdam[12]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
Références
  1. « Van der Aa », sur resources.huygens.knaw.nl (consulté le 15 juillet 2017).
  2. a, b, c et d (nl) « Fiche de Johannes Jelgerhuis », sur rkd.nl (consulté le 14 juillet 2017).
  3. (nl) DBNL, « J.G. Frederiks en F. Jos. van den Branden, Biographisch woordenboek der Noord- en Zuidnederlandsche letterkunde · dbnl », sur DBNL (consulté le 15 juillet 2017).
  4. (nl) « Canon:1827 - TheaterEncyclopedie », sur wiki.theaterencyclopedie.nl (consulté le 15 juillet 2017).
  5. a et b (nl) Johannes Jelgerhuis, « De winkel van boekhandelaar Pieter Meijer Warnars op de Vijgendam in Amsterdam », Rijksmuseum,‎ (lire en ligne).
  6. (nl) Marten Westerman, Hulde aan de nagedachtenis van wijlen den heer Johannes Jelgerhuis Rz: dichtstuk met koren, (lire en ligne).
  7. a et b Description des tableaux qui constituent le Musée du Royaume des Pays-Bas à Amsterdam, (lire en ligne).
  8. (nl) « Fiche de Johannes Jelgerhuis », sur rkd.nl (consulté le 15 juillet 2017).
  9. « Inneres Einer Kirche by JohannesJelgerhuis », sur www.artnet.com (consulté le 15 juillet 2017).
  10. Johannes Rienksz Jelgerhuis, « Le petit marché aux poissons à l'angle de Brouwersgracht et Singel », sur Crotos zone47.com, (consulté le 16 juillet 2017).
  11. Voir l'œuvre sur Wikimedia Commons.
  12. (nl) Johannes Jelgerhuis, « Een straat in Amersfoort », Rijksmuseum,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abraham Bredius, Catalogue des peintures du Musée de l’état à Amsterdam, Amsterdam, Tj. van Holkema, (lire en ligne), p. 86-87
  • (nl) Roeland van Eijnden, Geschiedenis der VaderLandsche Schilderkunst - 2ème partie III-IV, Amsterdam, B. M. Israël, (lire en ligne), p. 156-158
  • (nl) A. J. van der Aa, Biographisch Woordenboeck der Nederlanden - 9ème partie, Haarlem, J. J. van Brederode, (lire en ligne), p. 136-137
  • (en) George W. Brandt, Wiebe Hogendoorn, German and Dutch Theatre, 1600-1848 - Volume III, Cambridge University Press, , 550 p. (ISBN 9780521233835, lire en ligne) nombreuses citations sur Johannes Jelgerhuis et le théâtre

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :