Johannes Ciconia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ciconia (homonymie).

Johannes Ciconia est le nom de deux compositeurs.

On signale le premier comme actif vers 1350 au service d'Aliénor de Comminges, vicomtesse de Turenne. Il entreprend des études à Avignon, 1358-1367, et un premier séjour en Italie en 1359.

Le deuxième, dit « de Liège » (vers 1370 – entre le 10 juin et le 12 juillet, 1412[1]), devint l'un des plus importants compositeurs de la Renaissance, avec des œuvres dès 1390. Il est considéré par le musicologue Philippe Canguilhem comme le tout premier compositeur de l'école bourguignonne (première génération de l'école franco-flamande).

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Vendrix. Johannes Ciconia : Cantus et musicus, in Johannes Ciconia : musicien de la transition, Brepols, pp.7-37, 2003, Epitome musical, 978-2-503-51455-0.<halshs-00268182>https://core.ac.uk/download/pdf/54026995.pdf
  2. « Melodia suavissima | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le 17 janvier 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ambros. Geschichte der Musik. Leipzig 1868. P. 144-145
  • Clercx-Lejeune, Suzanne, Johannes Ciconia. Un musicien liégeois et son temps (Vers 1335-1411), Société de Musique d'autrefois, coll. « Annales musicologiques Moyen Âge et Renaissance (III) », (présentation en ligne), p. 39-75.
  • Margaret Bent & Anne Hallmark, The works of Johannes Ciconia, Éditions de L'Oiseau-Lyre, Polyphonic Music of the Fourteenth Century, 1985
  • Hoppin, Richard H., Medieval Music. New York, W.W. Norton & Co., 1978. (ISBN 0393090906)
  • Philippe Vendrix (éditeur), Johannes Ciconia : musicien de la transition, Turnhout, Brepols, , 328 p., 170 x 240 mm (ISBN 978-2-503-51455-0, présentation en ligne)
  • Wolf, Johannes, Der Niederländische Einfluss in der Mehrstimmigen gemessen Musik bis zum Jahre 1480. Tijdschrift der Vereeniging voor N. Nedl. Muziekgeschiedenis. VI 1900. P. 197.
  • Wolf, Johannes, Geschichte der Mensuralnotation von 1250-1460. Leipzig 1904. I, p. 95-96, 101.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]