Johannes Campanus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le protestantisme
Cet article est une ébauche concernant le protestantisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Johannes Campanus (né vers 1500 à Maaseik, évêché de Liège, mort vers 1575, peut-être à Juliers ; parfois écrit « Johann » Campanus) est un prêcheur anabaptiste flamand qui dans les années 1530 parcourut la Rhénanie (notamment le duché de Juliers) en propageant l’antitrinitarisme. Disciple du prophète anabaptiste Melchior Hoffman (c.1495-1543), un tenant de la doctrine de Zwingli sur l’eucharistie, Campanus fut, comme lui, en butte aux accusations de Martin Luther lors du concile de Flensburg le . Hoffman défendait une version pragmatique de l'eucharistie et du ministère chrétien (opposée à l'interprétation miraculeuse des Luthériens) : selon lui, il ne s’agissait là que d’exhortations à l’union spirituelle en Christ.

La doctrine antitrinitarienne de Campanus nous est connue par le pamphlet de Johannes Bugenhagen « Contre les Antitrinitariens » (Lübeck, 1530). Dans une lettre ouverte autobiographique de 1531 écrite en latin, Sébastien Franck exhorte Campanus à militer pour la liberté de pensée pour combattre les hérésies.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :