Johannes Baptista Verheyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johannes Baptista Verheyen
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Bois-le-DucVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfants
Arnold Gerbrandus Verheyen (d)
F.X. Verheyen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de

Johannes Baptista Verheyen, né le à Bokhoven (Brabant) et mort le à Bois-le-Duc, est un homme politique néerlandais, membre de la Régence d'État, l'organe exécutif de la République batave, de 1801 à 1803. Il est notamment le premier catholique à entrer dans un gouvernement néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johannes Baptista Verheyen est issu d'une famille de négociants de drap catholiques du Brabant, alors pays de la Généralité des Provinces-Unies. Il devient en 1770 intendant et schout de la commune de Loon op Zand.

Privé de fonction publique du fait de sa religion, Verheyen accueille avec enthousiasme la Révolution batave. En , lorsque le Brabant est déclaré province à part entière, il est élu député de Tilbourg à la première assemblée nationale batave jusqu'au . Il devient alors intendant du général de Montmorency-Robecq, émigré en Brabant.

Le , il est élu député de Bois-le-Duc au Corps législatif batave avant d'être nommé le suivant à la Régence d'État. Il en assure la présidence du au . Il se montre favorable à l'influence française, tranchant avec la majorité des membres du gouvernement. Le , il est tiré au sort pour quitter la Régence lors de son renouvellement annuel. Il est remplacé par Cornelis Bijleveld.

Il est membre de l'assemblée du département du Brabant du au . Il entre alors au Corps législatif du royaume de Hollande comme député du Brabant. Après l'incorporation de la Hollande à l'Empire français, Verheyen est élu président du conseil général des Bouches-du-Rhin puis commissaire général du département de janvier à la chute de l'empire en .

Le , il est nommé aux États généraux et meurt le .

Verheyen est le père de Arnold Verheyen, maire de Bois-le-Duc de 1810 à 1814 et membre de la seconde (1817-1831) puis de la première chambre (1831-1849) des États généraux.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]