Johanna Martzy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johanna Martzy

Naissance
Timișoara
Drapeau de la Roumanie Roumanie
Décès (à 54 ans)
Zurich
Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale Violoniste
Formation Université de musique Franz-Liszt
Maîtres Josef Brandeisz, Jenő Hubay

Johanna Martzy, née le à Timișoara en Roumanie et morte le à Zurich, est une violoniste hongroise.

Carrière[modifier | modifier le code]

Née en Transylvanie, Johanna Martzy étudie le violon à Timișoara avec Josef Brandeisz (1896-1978) avant de suivre à l'Université de musique Franz-Liszt de Budapest les cours de Jenő Hubay.

Violoniste virtuose, elle remporte en 1947 le Concours de Genève et signe un contrat chez Deutsche Grammophon. Elle enregistre surtout dans les années 1950 : les concertos pour violon de Johann Sebastian Bach et de Wolfgang Amadeus Mozart avec Eugen Jochum, le concerto d'Antonín Dvořák avec Ferenc Fricsay.

Elle enregistre ensuite chez EMI les sonates et partitas pour violon solo de Bach, les concertos de Johannes Brahms et de Felix Mendelssohn avec Paul Kletzki. Elle enregistre aussi avec Wolfgang Sawallisch, mais les enregistrements restent longtemps inédits. Ses démêlés avec Walter Legge la poussent à quitter la maison de disques EMI.

Elle a aussi joué de la musique de chambre en trio avec István Hajdu et Paul Szabo. Elle a enregistré seule ou avec le pianiste Leon Pommers des œuvres de Beethoven, Igor Stravinski, Béla Bartók, Karol Szymanowski.

En 1959, l'orchestre philharmonique tchèque refuse de jouer avec elle lors du Festival d'Édimbourg. Les musiciens l'accusent d'avoir soutenu le régime de Miklós Horthy, mais il s'avère qu'elle était internée en Autriche lors de la dictature fasciste de 1944-1945[1].

En 1960, elle se marie avec Daniel Tschudi, un éditeur et collectionneur suisse.

Soumise à de nombreuses difficultés, Johanna Martzy disparaît de la scène, et meurt d'un cancer en 1979.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. J.C. H., livret du coffret Bach, Sonates & partitas pour violon seul, EMI Music France, 1996 50999 501288 2.

Liens externes[modifier | modifier le code]