Johann von Herbeck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johann von Herbeck
Description de l'image Johann Ritter von Herbeck.jpg.
Nom de naissance Johann Franz Herbeck
Naissance
Vienne Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Décès (à 45 ans)
Vienne Drapeau de l'Autriche-Hongrie Autriche-Hongrie
Activité principale Chef d'orchestre, compositeur
Style Romantique

Répertoire


Johann (Franz) Ritter von Herbeck (né à Vienne le , décédé dans cette ville le ) est un chef d'orchestre et un compositeur autrichien. Il est connu pour avoir dirigé la création de la Symphonie Inachevée de Franz Schubert.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a été choriste au monastère d'Heiligenkreuz, où il apprend le piano, puis il travaille la composition avec Ludwig Rotter à Vienne. Après avoir commencé ses études, d'abord de 1847 de philosophie, puis en 1850 à la Faculté de droit de l'Université de Vienne, Herbeck en 1852 et 1853 est devenu le premier directeur artistique des spectacles de la Josefstädter Kirchenmusikverein et il a fondé en 1858 au nom de la Gesellschaft der Musikfreunde in Wien, le Wiener Singverein. Il a été pratiquement un musicien autodidacte, mais grâce à un travail acharné, il est passé rapidement de la position de choriste à celle de professeur au Conservatoire de Vienne. De 1859 à 1870 et à nouveau de 1873 à 1877, il a dirigé les concerts de la Gesellschaft der Musikfreunde, qui sous sa direction énergique, devenue une formation de première importance. En 1866, il a été maître de chapelle de la cour et de 1871 à 1875, il a été directeur de l'Opéra impérial, poste dont il a donné sa démission à la suite d'intrigues et de tracasseries qu'il ne pouvait pas tolérer[1].

Il a été un grand défenseur de la musique de Franz Schubert, et a dirigé la première de sa «Symphonie Inachevée» le . En 1867, il a dirigé les trois premiers mouvements du Requiem allemand de Johannes Brahms. Il a également dirigé la première viennoise de Die Meistersinger von Nürnberg de Richard Wagner[2]. Il a été très influent dans la vie musicale locale pendant une grande partie de sa carrière. Il a été responsable de la nomination d'Anton Bruckner à Vienne et a été l'un de ses plus ardents défenseurs. Hector Berlioz le décrit comme un chef d'orchestre de premier ordre[2].

En 1874, trois ans avant sa mort, Herbeck a été nommé Chevalier de troisième classe de la Couronne de Fer, ce qui l'a élevé à la chevalerie, et il était désormais « Johann Ritter von Herbeck ».

Son fils Ludwig Herbeck a publié une biographie Johann Herbeck, ein Lebensbild (Vienne 1885), qui contient un catalogue complet de ses œuvres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

En tant que compositeur, Herbeck a eu une réussite inférieure à celle de chef d'orchestre.

  • Musik zu Faust, `
  • Wallensteins Lager,
  • Libussa
  • 4 Symphonies
    • si bémol majeur, 1853;
    • ut majeur, 1857;
    • ut majeur, 1861;
    • ré mineur avec orgue, 1877, opus 20, publiée en 1878 à titre posthume
  • Variations Symphoniques (1875)
  • Tanzmomente (que Franz Liszt arrangée pour piano solo, S. 492)
  • 3 Quatuors à cordes (dont le quatuor à cordes en fa op. 9)
  • 6 Messes
  • 3 Tantum Ergo, Offertoires, 1 Graduel
  • nombreuses œuvres pour chœur d'hommes et chœur mixte
    • Pueri Concinite, un motet de Noël pour chœur de garçons et voix solo


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grove's Dictionary of Music and Musicians, 5e éd., 1954
  2. a et b Embellishments