Johann Ambrosius Siebmacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Johann Siebmacher)
Johann Ambrosius Siebmacher
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Johann Ambrosius Siebmacher, Johann Siebmacher ou Hans Siebmacher, né en 1561 à Nuremberg et mort le dans la même ville, est un peintre, graveur et héraldiste allemand.

Siebmacher est passé à la postérité pour son armorial dont il publie la première mouture en 1605.

Biographie et œuvres[modifier | modifier le code]

Siebmacher est le fils d'un potier originaire de Strasbourg Hans Siebmacher (mort en 1572) et de sa femme Katharina Rinder (1534-1577), fille d'un teinturier ; son père s'était installé à Nuremberg, dont il est citoyen depuis 1534, et où il exerçait comme potier d'étain ; deux des frères de Johann seront potiers d'étain comme leur père.

Son père meurt alors qu'il a onze ans ; il devient apprenti d'un potier, Nicolaus Horchaimer. On ignore comment il se forme au métier de graveur ; sa première œuvre est datée de 1590. Siebmacher acquiert sa renommée avec des gravures ornementales, qui servent de modèles pour les orfèvres de Nuremberg ; il publie en 1597 un Schön Neues Modelbuch von allerleÿ lustigen Mödeln naczunehen Zuwürcken unn Zustikken [1] et en 1601 un Newes Modelbuch in Kupffer gemacht, réédité plusieurs fois.

Il publie en 1605 un armorial, le Newe Wappenbuch, qui contient 3320 armoiries ; un second volume est publié en 1609 avec 2400 armoiries. L'ouvrage connaît le succès et des volumes supplémentaires sont publiés jusqu'au XXe siècle - parfois sous des noms différents, comme le Weigelsches Wappenbuch en six volumes publié en 1734 par Christoph Weigel ; en 1961, paraît le Siebmacher's großes und allgemeines Wappenbuch ou Nouveau Siebmacher en 101 volumes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouveau et beau livre de modèles avec toutes sortes de modèles amusants En ligne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Horst Appuhn (dir.), Johann Siebmachers Wappenbuch von 1605, Munich, Orbis, 1999 (ISBN 3-572-10050-X).
  • (de) Hanns Jäger-Sunstenau, General-Index zu den Siebmacherschen Wappenbüchern 1605–1967, Graz, Graz, 1984 (ISBN 3-201-00009-4).
  • Andreas Tacke, « Sibmacher, Hans », dans Neue Deutsche Biographie, Berlin, Duncker & Humblot, 2010 (ISBN 978-3-428-11205-0), vol. 24, p. 305 Lire en ligne.

Liens externes[modifier | modifier le code]