Johann Michael Rottmayr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Michael Rottmayr
Image dans Infobox.
Autoportrait (ca 1709)
Naissance
Décès
Nationalité
Autrichien
Activité
Formation
École napolitaine et école vénitienne
Maître
Lieux de travail
Mouvement
Œuvres principales
Église Saint-Pierre à Vienne ; Fresques de la coupole de l'église Saint-Charles-Borromée (Vienne)

Johann Michael Rottmayr, baptisé le à Laufen (Salzach) et mort le à Vienne (Autriche), est un peintre baroque majeur de l'école salzbourgeoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johann Michael Rottmayr est le fils d'un organiste, Friedrich Rottmayr, et de son épouse Maria-Magdalena ; cette dernière l'initie à la peinture et il va faire son apprentissage à Venise, où il devient l'élève de Johann Karl Loth en 1675. Son atelier mélange l'école napolitaine et l'école vénitienne.

Johann Michael Rottmayr retourne ensuite à Passau en 1688 et l'année suivante s'installe à Salzbourg, où il devient peintre de la Cour du prince-évêque. Il travaille aussi pour le comte von Althann. Il épouse en 1690 une salzbourgeoise, Hélène Reichpekh, puis s'installe en 1696 définitivement à Vienne.

Il est titré von Rosenbrunn en 1703. Devenu veuf, il épouse en secondes noces en 1727 Theresia Nassner.

Il est enterré à la cathédrale Saint-Étienne de Vienne.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Montée au ciel de saint Benoît
abbaye de Melk
Les fresques de la coupole de
l'église Saint-Pierre de Vienne


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Margot Rauch, Belvedere : Galerie d’Art Autrichienne, Gerbert Frodi, , p.25

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :