Johann Melchior Dinglinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johann Melchior Dinglinger
Description de cette image, également commentée ci-après
Dinglinger par Antoine Pesne, c. 1721.
Naissance
Biberach an der Riß
Décès (à 66 ans)
Dresde
Nationalité allemande
Pays de résidence Saint-Empire romain germanique
Profession

Johann Melchior Dinglinger, né le 26 décembre 1664 à Biberach an der Riß et mort le 6 mars 1731 à Dresde, est un orfèvre à la cour du prince électeur Auguste II de Pologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dinglinger apprend le métier d'orfèvre à Ulm. En 1692 il arrive en tant qu’apprenti à Dresde et l'année suivante il est accepté au sein de l'union des orfèvres. En 1698 il devient le joaillier officiel d'Auguste II. Il travaille jusqu'à sa mort en 1731, se marie cinq fois et a vingt-trois enfants.

Dinglinger est sans doute l'orfèvre le plus significatif de l'époque baroque. Avec l'aide de quatorze apprentis il crée des pièces uniques et toutes plus belles les unes que les autres comme le Bain de Diane, le Service à café en or ou encore La Cour du Grand Moghol Aurangzeb. Le Tsar Pierre le Grand remarque le travail de Dinglinger et lui commande plusieurs œuvres.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses œuvres les plus célèbres comme le Bain de Diane ou la Cour du Grand Moghol Aurangzeb sont conservées au Grünes Gewölbe de Dresde.

La Cour du Grand Moghol Aurangzeb[1][modifier | modifier le code]

La Cour du Grand Moghol lors de son anniversaire à Dehli

La Cour du Grand Moghol Aurangzeb est une pièce d’orfèvrie du Grünes Gewölbe de Dresde représentant la cour du Grand Moghol Aurangzeb à Dehli. Elle a été créée pour le roi de Saxe Auguste II le Fort par Johann Melchior Dinglinger.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dinglinger créa cette pièce d'orfèvrie avec l'aide de ses frères Georg Friedrich et Georg Christoph ainsi qu'avec son atalier, et cela durant huit ans, de 1701 à 1708.

Description[modifier | modifier le code]

L'œuvre réprésente la Cour d'Aurangzeb lors de son anniversaire à Dehli. Elle est composée de 132 figurines d'or émaillé et est décorée de 4909 diamants, 160 rubis, 164 émeraudes, d'un saphir, de 16 perles et de deux camés.

Bain de Diane[modifier | modifier le code]

Le Bain de Diane est une pièce d'orfèvrie du Grünes Gewölbe à Dresde. Elle a été réalisée par Johann Melchior Dinglinger.

Service à café en or[2][modifier | modifier le code]

Le service à café en or

Le Service à café en or est une pièce d'orfèvrerie de Johann Melchior Dinglinger. Elle est actuellement conservée au Grünes Gewölbe à Dresde.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le service à café a été conçu et fabriqué par le joaillier Johann Melchior Dinglinger, son frère artiste et émailleur Georg Friedrich et par le graveur Paul Heermann à Dresde, de 1694 à 1701. Cette pièce n'a pas été fabriquée sur commande d'Auguste II le Fort. En décembre 1701, Dinglinger apporta le "CoffeZeug", comme on l'appelait à l'époque, à Varsovie sur ordre royal. À l'origine, il était destiné à la consommation de boissons chaudes, très appréciées par les aristocrates de l'époque, Mais il ne fut jamais utilisé. En effet, les tasses possèdent un anneau de métal à l'endroit où on pose les lèvres qui pourrait causer des brûlures. Ces tasses sont décorées de motifs d'inspiration chinoise, ce qui témoigne de l'apparition des premières chinoiseries en Europe. La construction du service est très avant-gardiste du fait qu'elle est de forme pyramidale.

Description[modifier | modifier le code]

Le service est fait de bois, d'or, d'argent doré, de pierres précieuses, de verre et d'ivoire. Il est posé sur une table historique en bois doré à plateau de marbre. Il mesure 96 cm de hauteur, 76 cm de longueur et 50 cm de largeur. Il est intéressant de noter que les tasses ne sont pas faites de porcelaine comme on pourrait le croire. Les quatre éléments constituent le sujet principal du décor. Les quatre statues d’ivoires représentent donc l'eau (Neptune), la terre (Cérès), l'air (Mercure) et le feu (Minerve).

Éléphant de Gotha[modifier | modifier le code]

L’Éléphant de Gotha

L'Éléphant de Gotha est une pièce d'orfèvrie de Johann Melchior Dinglinger.

Autre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Issu de la traduction de la page du Grünes Gewölbe en allemand.
  2. Cet section s'appuie sur le site des Staatliche Kunstsammlungen Dresden, rubrique "Art explorer", sous-rubrique "Online collection".

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]