Johann Julius Heinsius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heinsius.
image illustrant un peintre image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un peintre allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Johann Julius Heinsius
Naissance
Décès
Activité

Johann Julius Heinsius est un peintre d'origine allemande, frère du peintre Johan Ernst Heinsius (1731-1794). On ignore encore son lieu exact de naissance que l'on suppose être à Weimar ou Hildburghausen en 1740. Actif en France à la fin du XVIIIe siècle, il est mort à Orléans en 1812.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux conservés dans les musées:

  • Paris, musée de l'Armée, François de Bérenger, commissaire général des fontes de l'artillerie à Douai, 1773.
  • Paris, musée du Louvre, Antoine Huard à l'âge de 30 ans.
  • Rouen, musée Flaubert et d'Histoire de la Médecine, Jean-Baptiste Laumonier.
  • Châlons-en-Champagne, Musée Garinet, Satyre et Nymphe devant une Bacchanale et Satyre et Nymphe devant le trimphe de Silène.
  • Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, Jeanne Philippon, Madame Roland.
  • Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, Marie-Adélaïde de France (1732-1800), dite "Madame Adelaïde", fille de Louis XV, 1785.
  • Versailles, châteaux de Versailles et de Trianon, Marie-Louise-Thérèse-Victoire de France, dite "Madame Victoire", fille de Louis XV, 1786.
  • Agen, Musée des Beaux-Arts d’Agen, sans titre, (Portrait de femme), non daté.

Miniatures :

  • Paris, musée du Louvre, Portrait de femme coiffée d'un bonnet, miniature sur ivoire.
  • Paris, musée du Louvre, Portrait d'homme, miniature sur ivoire.

Œuvres passées en vente publique:

  • Portrait du Général Delaroche[1], huile sur toile, 117 par 89, datée de 1806, vente à Paris, Piasa, le 26 octobre 2007.
  • Portrait de Madame Delaroche, huile sur toile, 117 par 89, datée de 1806, vente à Paris, Piasa, le 26 octobre 2007.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles Oulmont[2], J.E. Heinsius (1740-1812) - Peintre de Mesdames de France, Paris, Strasbourg, Ed. Istra, 1970.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Vraisemblablement identifiable avec le général Jean-Baptiste Grégoire Delaroche.
  2. Neveu de Paul Oulmont.