Johann Jacob Leu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Jacob Leu
Image dans Infobox.
Jean Jacques Leu (1689-1768)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ZurichVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Johann Jacob Leu, né le à Zurich et mort le dans la même ville[1], est une personnalité politique, un banquier et un encyclopédiste suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir suivi des études en Allemagne, aux Pays-Bas et en France, il retourne à Zurich et devient bibliothécaire de la ville en 1710. Il s'engage en politique et est successivement secrétaire de la ville en 1729, bailli de Kyburg de 1736 à 1742, puis bourgmestre de Zurich dès 1759. Entre-temps, en 1755, il fonde un établissement bancaire qui prendra par la suite le nom de « banque Leu ».

Après avoir fait paraître plusieurs ouvrages de droit, il publie en 1747 le premier volume de son Allgemeine Helvetische Eydgenössische Oder Schweizerische Lexicon qui en comptera 20 en tout, publié annuellement jusqu'en 1765 ; cette œuvre ne sera toutefois reconnue et prise en compte par les historiens nationaux qu'au XIXe siècle[2].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (de) Von dem Regiment der loblichen Eydgenossschaft,
    Réédition augmentée de l'ouvrage de Josias Simler
  • (de) Eydgenössisches Stadt- Und Land-Recht, 1727 - 1746
    4 volumes
  • (de) Allgemeines Helvetisches, Eydgenössisches oder Schweitzerisches Lexicon, 1747-1765
    20 volumes, publiés à titre d'auteur

Biographies[modifier | modifier le code]

  • (de) Alfred Cattani, Johann Jakob Leu, 1689-1768, Verein für Wirtschaftshistorische Studien,
  • (de) Marianne Zelger-Vogt, Johann Jacob Leu, 1689-1768 ein zürcherischer Magistrat und Polyhistor, Schweizerisches Landesmuseum,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références et sources[modifier | modifier le code]

  1. Marianne Zelger-Vogt, « Johann Jacob Leu » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  2. (en) « Von Hans Jacob Leu », sur The MoneyMuseum Book Collection (consulté le )