Johann Gottfried Schadow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Gottfried Schadow
Image dans Infobox.
Autoportrait
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Maître
Lieu de travail
Père
Gottfried Schadow (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Henriette Schadow (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Distinctions
Ordre royal de l'Étoile polaire
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Johann Gottfried Schadow (* à Berlin; † à Berlin) est un peintre, dessinateur et sculpteur prussien et l'un des sculpteurs les plus marquants du néoclassicisme allemand. Ses chefs-d'œuvre sont le Tombeau du comte von der Mark (1790) et le Quadrige de la Porte de Brandebourg (1794). Il est le fondateur de l'école de sculpture de Berlin. Il eut notamment pour élèves Friedrich Tieck et Christian Daniel Rauch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Berlin d'un père tailleur, il entre à 14 ans[1] à l'Académie Royale de Prusse. De 1778 à 1783 il reçoit les enseignements de Jean-Pierre-Antoine Tassaert. Il poursuit sa formation à Rome (1785-1787). Il devient l'ami de Canova. De retour à Berlin il est nommé directeur de la manufacture royale de sculpture. Il s'écarte du classicisme et s'approche du réalisme[2] (cf. lci-dessous Princesse Louisa et Fredericka et Général von Zieten).

Fréquentation du club d'échecs de Berlin[modifier | modifier le code]

Il fréquente le club d'échecs de Berlin, le tout premier club d'échecs berlinois et prussien, dont il fait partie des membres fondateurs en 1803. Ce club élitiste n'acceptait que des membres issus de l'élite intellectuelle et sociale de la ville. Schadow était son principal animateur et le club périclitera avec l'avancement dans l'âge de son principal animateur. Il sera dissous en 1847.

Famille[modifier | modifier le code]

Statue de Schadow sur son tombeau au cimetière de Dorotheenstadt de Berlin, sculpture de son élève Heinrich Kaehler
  • De son mariage avec Anna Augustine Devidels, il eut pour enfants:
  • De son mariage avec Caroline Henriette Rosenstiel, il eut pour enfants:
    • Richard Schadow (1818-1918)
    • Felix Schadow (1819-1861), peintre
    • Lida Schadow (1821-1895), épouse du peintre Eduard Bendemann (1811-1889)
    • Julius Schadow (1824-1827)

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Chritopher John Murray , 1760-1850,, Encyclopedia of the Romantic Era, vol. 2, Taylor & Francis,, , 1277 p. (ISBN 1-57958-361-X), p. 1000.
  2. William Vaughan (trad. Christine Thiollier), L'art du xxe siècle, Citadelles, Mazenod, , 626 p. (ISBN 978-1-57958-361-3, lire en ligne), p. 246.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :