Johann Daniel Taube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Taube.
Johann Daniel Taube
Celle Hoppener Haus.jpg

Maison de J.D. Taube à Celle

Biographie
Naissance
Décès
Activité

Johann Daniel Taube (Celle1727 – Celle, ) est un médecin allemand de la cour de Brunswick-Lunebourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à Göttingen sous la direction de Albrecht von Haller et devient médecin en 1747 après une conférence inaugurale intitulée : « Dissertationem inauguralem medicam de sanguinis ad cerebrum tendentis indole »[1].

Taube vécut toute sa vie dans sa ville natale où il acquit une grande réputation en tant que praticien et observateur. Il fut distingué par le titre de médecin de la cour d'Angleterre et de Brunswick-Lunebourg[2].

On lui doit un essai épidémiologique sur l'ergotisme, appelé acrodynie, qui sévit en Allemagne en 1770 et 1771 : « Geschichte der Kriebelkrankheit, besonders derjenigen, welche in den Jahren 1770 und 1771 in der Zellischen Gegend gewüthet hat »[3],[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Albrecht von Haller, Johann Daniel Taube, « Dissertationem inauguralem medicam de sanguinis ad cerebrum tendentis indole », Literis Joann. Frider. Hageri., (consulté le 21 mai 2013)
  2. Jean-Eugène Dezeimeris, « Dictionnaire historique de la médecine ancienne et moderne », Béchet jeune, (consulté le 21 mai 2013)
  3. (de) « Mutterkorn » (consulté le 21 mai 2013)
  4. (de) Horst Hecker, « Die Ergotismus Epidemie im Kreis Frankenberg 1879/80 » (consulté le 21 mai 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens vers les autres projets[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Samuel Baur, Allgemeines Historisches Handwörterbuch aller merkwürdigen Personen, die in dem lezten Jahrzehend des achtzehnten Jahrhunderts gestorben sind, Stettin, (lire en ligne).
  • (de) Johann Taube, Beiträge zur Naturkunde des Herzogthums Zelle, (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]