Johann Christian Brand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brand.
Johann Christian Brand
Johann Christian Brand (cropped).jpg
J. C. Brand, portrait par Adam von Bartsch, 1793, Metropolitan Museum
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Lieu de travail

Johann Christian Brand est un peintre et graveur autrichien né en 1722 à Vienne où il est mort en 1795.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute dans l'atelier de son père, Christian Hilfgott Brand, peintre de paysages à Vienne depuis 1722.

En 1740, il devient élève de l'Académie de Vienne.

Il séjourne en Hongrie de 1751 à 1756 avant d'être nommé peintre de la cour de Vienne en 1766.

En 1769, il entre à l'Académie, où il devient professeur en 1771.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ses nombreux paysages de petit format sont construits sur le schéma du paysage idéal (arbres formant coulisses, diagonale de la route ou du cours d'eau fuyant vers l'horizon), agrémenté de ruines, d'animaux et de figures au coloris chaud, dans une atmosphère légère et vaporeuse (Paysages, musée de Graz). L'influence française s'y perçoit.

Parfois, Brand abandonne la composition décorative stéréotypée pour peindre des paysages d'après nature (le Danube près de Vienne, 1787, Vienne, Österr. Gal.), où une nature plutôt hostile et dure n'est pas l'expression de sentiments romantiques mais offre un contraste avec le monde des Hommes, ou bien encore un Orage sur la côte (musée de Graz), conformément au goût pour les scènes de catastrophes naturelles.

On lui doit également une série de 4 scènes de chasse au héron à Laxenbourg, commandée par l'empereur en 1758 (Vienne, Österr. Gal.), des portraits de petit format (Portrait d'un officier, musée de Graz), des animaux (Cerf, 1759, id.) et des gravures de paysages.

Musées et collections[modifier | modifier le code]

Paysage au Danube à Vienne, vers 1758
Palais du Belvédère (Vienne)

Autriche

  • Laxenburg Schloss
  • Linz, Schlossmuseum, Landesmuseum

Vienne

  • Historishes Museum der Stadt
  • Akademie der Bildenden Künste
  • Palais du Belvédère (Vienne) : Paysage au Danube à Vienne avec la montagne du Kahlenberg (vers 1758)[1]
  • Museum im Schottenstift

Europe

  • Arad, Arad Museum[2]
  • Nuremberg, Germanisches Nationalmuseum
  • Prague, Narodni Galerie
  • Rzeszow
  • Schwerin
  • Sibiu, Galerie Brukenthal

Amériques

  • Chicago, David & Alfred Smart Museum of Art
  • Philadelphia, Philadelphia Museum of Art

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Danube à Vienne, Belvédère (musée)
  2. « museum arad », sur www.museumarad.ro (consulté le 12 septembre 2015)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]