Johann Baptist Streicher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johann Baptist Streicher
Johann Baptist Streicher.jpg
Johann Baptist Streicher, Lithographie d'Adolf Dauthage, 1862.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
VienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Facteur de pianos, fabricant d'instruments de musiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Autres informations
Instrument
Le piano de la Manufacture de Johann Baptist Streicher (Vienne, 1869).

Johann Baptist Streicher (Vienne – Vienne, ) est un important facteur de pianos du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Streicher est le fils de Andreas Streicher, pianiste compositeur et facteur de piano et de Nannette Streicher, elle aussi pianiste, compositrice et pédagogue. C'est dans la manufacture de ses parents, qu'il apprend le métier et en 1823, il est associé et après la mort de ses deux parents en 1833, il est l'unique propriétaire de la société. Sous sa direction, de nombreux brevets reconnus mondialement sont développés. Parmi ses élèves les plus célèbres on trouve le facteur allemand Johann Bernhard Klems.

Son fils Emil vend l'entreprise en 1896 aux Frères Stingl, car son fils Theodor Streicher ne veut pas prendre en charge la société, mais voulait seulement développer son activité de compositeur.

En 1893, à Vienne, la Landstrasse (3e arrondissement), Streichergasse est nommée en son hommage.

Les pianos Streicher étaient les préférés de Brahms. Le facteur Paul McNulty fabrique des copies d'anciens (Stein, Walter, Hofman, Graf, Pleyel, Boisselot), et notamment d'après un modèle Streicher de 1868[1].

Au disque[modifier | modifier le code]

  • Liszt et Prague : Hussitenlied ; Réminiscences de Don Juan et des Puritains ; Paraphrases de Ständchen ; Ave Maria ; Der Lindenbaum - Jan Panenka, pianoforte Johann Baptist Streicher du Musée de la musique tchèque (5-8 septembre 1986, Supraphon 11 0047-2) (OCLC 602562179)
  • Brahms, Dernières œuvres pour piano - Ira Braus, piano Streicher de 1871 (16-19 juin 2003, Centaur) (OCLC 811334937)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Johann Baptist Streicher » (voir la liste des auteurs).

Liens externes[modifier | modifier le code]