Johann Baptist Schenk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johann Baptist Schenk
Description de l'image Johannschenk.jpg.
Naissance
Wiener Neustadt, Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Décès (à 83 ans)
Vienne, Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Activité principale Compositeur
Maîtres Georg Christoph Wagenseil

Johann Baptist Schenk (né à Wiener Neustadt le et mort à Vienne le ) est un compositeur autrichien de la période classique.

Schenk fut l'élève de Georg Christoph Wagenseil[1] qui lui enseigna la composition musicale. Ses symphonies furent jugées très honorablement par Joseph Haydn mais c'est dans le genre du Singspiel qu'il laissa ses plus grandes réalisations, dont Der Bettelstudent, Der Faßbinder et surtout Der Dorfbarbier, en 1796[1].

Succédant un temps à Haydn, Schenk fut le professeur de Ludwig van Beethoven en 1793[1] et fut lié à ce dernier par de solides liens d'amitié, comme en témoigna cette phrase tirée de son autobiographie : « Pour ma peine (si on peut parler de peine), je reçus de mon bon Ludwig un présent précieux, le lien solide de l'amitié qui ne s'est pas relâché jusqu'à sa mort » [2] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dictionnaire de la musique : sous la direction de Marc Vignal, Larousse,‎ 2011, 1516 p. (ISBN 978-2-0358-6059-0), p. 1250
  2. Source : Massin J et B, Ludwig van Beethoven, Fayard, 1967, p. 47

Liens externes[modifier | modifier le code]