Johann Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johann Bach, né le 26 novembre 1604 à Wechmar, mort en 13 mai 1673 à Erfurt, est le fondateur de la branche dite « d'Erfurt », ramification cousine de celle qui donnera naissance à Jean Sébastien.

Il vit le jour à Wechmar le 26 novembre 1604 et est le fils de Johannes "Hans" Bach. Il fut l'élève, à Suhl, de Johann Christoph Hoffmann, le Stadtpfeifer dont il épousera la fille Barbara le 6 juillet 1635 à Wechmar. Elle mourra en couche de leur premier enfant. À cette époque, Johann fut nommé membre de la Ratsmusik d'Erfurt.

En 1637, il se marie à Erfurt avec Hedwig Lämmerhirt qui lui donnera 10 enfants. Johann est alors organiste à la Predigerkirche d'Erfurt, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort le 13 mai 1673. Johann Bach (Hans) est le premier de la grande dynastie des Bach dont on ait conservé les œuvres. Il est notamment l'auteur de motets : Sey nun wieder zufrieden, Unser Leben ist ein Schatten ou encore de la cantate Weint nicht um meinem Tod.

Articles connexes[modifier | modifier le code]