Johann Amman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amman (homonymie).
Johann Amman
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
AmmanVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Directeur de thèse

Johann Amman est un médecin et botaniste suisse, né en 1707 à Schaffhouse, mort en 1741 à Saint-Pétersbourg[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Amman est le fils de Johann Conrad Amman (1669–1724)[2],[3].

Il devient médecin à Leyde, auprès de Herman Boerhaave ; Boerhaave le recommande à Sir Hans Sloane comme conservateur de sa collection d'histoire naturelle. Il devient membre, en 1731, un an après son arrivée en Angleterre, de la Royal Society[2].

En 1733, Amman est invité à Saint-Pétersbourg par Johann Georg Gmelin. Il enseigne alors à l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg (et continue d'envoyer des plantes à Sloane). Le jardin botanique qu'il crée dans la ville est tout d'abord un jardin de plantes médicinales, comme l'était le jardin botanique de Chelsea de Sloane. Avant ses voyages d'exploration, Georg Wilhelm Steller, médecin et botaniste comme Amman, trouve un moment du travail auprès de celui-ci[4].

Il meurt à Saint-Pétersbourg, en 1741, à 33 ans.

Couverture de Stirpium rariorum […] icones et descriptiones
Couverture de Stirpium rariorum […] icones et descriptiones.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les écrits d'Amman sont en latin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dasiphora fruticosa
Dasiphora fruticosa, dans Stirpium rariorum […] icones et descriptiones.

Compléments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dechambre.
  2. a et b DHS.
  3. Dechambre, art. « Amman (Jean) » : « quoi qu'en disent certaines biographies ».
  4. Dean Littlepage, Steller's Island : Adventures of a pioneer naturalist in Alaska, The Mountaineers Books, 2006, p. 76 (extrait mis en ligne par Google Livres).
  5. Les planches ne sont pas signées. On voit toutefois, sur une gravure de la page de dédicace « Philipp Georg Mattarnovi ». Mattarnovi (1716–1742), graveur, était le fils de l'architecte Georg Johann Mattarnovi (en).
  6. 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Amman est l’abréviation botanique standard de Johann Amman.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI