Johann Ambrosius Bach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johann Ambrosius Bach
Description de cette image, également commentée ci-après
Johann Ambrosius Bach
par Johann David Herlicius, 1685.

Naissance [réf. nécessaire]
Erfurt, Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Décès (à 49 ans)
Eisenach, Blason du Duché de Saxe-Eisenach Duché de Saxe-Eisenach
Activité principale Musicien
Ascendants Christoph Bach
Conjoint 1°) Maria Elisabetha Lämmerhirt, 2°) Barbara Margaretha Keul
Descendants Johann Sebastian Bach
Famille Johann Christoph Bach II (frère jumeau)

Johann Ambrosius Bach[note 1] (né à Erfurt le [réf. nécessaire] et mort à Eisenach le ) est un musicien allemand, membre de la famille Bach et père de Jean-Sébastien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Troisième des six enfants de Christoph Bach et Maria Magdalena Grabler, Johann Ambrosius est frère jumeau de Johann Christoph Bach II. Dès l'âge de neuf ans, il reçoit de son père, à Arnstadt, une formation de violon et de viole. Après le décès de son père, il vit quelques années à Arnstadt puis voyage comme instrumentiste ( « Kunstpfeifergesell » ).

Le , il est nommé musicien de ville (« Stadtmusikant ») à Erfurt, en remplacement de son cousin Johann Christian Bach. Le , il y épouse Maria Elisabetha Lämmerhirt, issue d'une famille locale de musiciens. En 1671, il est promu musicien municipal à Eisenach grâce à l'appui de son cousin Johann Christoph Bach. Jean-Sébastien est le dernier de leurs huit enfants, dont quatre seront musiciens.

Veuf depuis le , il épouse le Barbara Margaretha Keul, doublement veuve depuis fin 1688 (d'abord d'un autre Bach puis d'un diacre). Il meurt en 1695 à quarante-neuf ans, peu après sa femme, laissant orphelin le jeune Jean-Sébastien.

Une ressemblance physique extraordinaire existe entre les jumeaux Johann Ambrosius et Johann Christian Bach, selon ce que rapporte leur petit-neveu Carl Philipp Emanuel Bach :

« Ces jumeaux sont peut-être les seuls dans leur genre que nous connaissons. Ils s'aimaient à l'extrême. Ils se ressemblaient tellement que même leurs femmes ne pouvaient pas les distinguer. Ils ont constitué un grand miracle pour les hommes et pour tous ceux qui les voyaient. La parole, l'attitude, tout était identique. Dans la musique, ils étaient indiscernables, ils jouaient de manière identique, leur apparence était identique. Quand un était malade, il en était de même l'autre. De plus, ils sont morts peu de temps l'un après l'autre. »

Œuvres[modifier | modifier le code]

On ignore s'il existe des compositions de Johann Ambrosius Bach.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. francisé en Jean-Ambroise

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]