Johan van Gool

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jan Gool
Johan van Gool - selfportrait 1750.jpg
Autoportrait en 1750.
Naissance
Décès
Activités
Lieux de travail

Johan ou Jan van Gool, né en 1685, et mort en 1763, est un peintre hollandais et écrivain de La Haye, dont on se souvient aujourd'hui principalement comme biographe d'artistes de l'Âge d'Or hollandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paysage avec des bergers

Jan van Gool est né en 1685 à La Haye[1]. Selon le RKD, il apprend la peinture auprès de Simon van der Does et de Mattheus Terwesten[2]. Il devient un membre de la Confrérie Pictura en 1711. Il est d'abord régent, puis cinq ans plus tard, directeur de l'Ecole de dessin de La Haye de 1720-1734. Il passe la plus grande partie de son temps à La Haye, mais il voyage deux fois en Angleterre où il est enregistré en 1711. Il se spécialise dans les paysages italiens.

D'après le Bénézit, il est un imitateur médiocre de Paulus Potter[1].

Il est surtout connu aujourd'hui pour son livre de biographies d'artistes, également connu sous le nom de "Nieuw Schouburg". Le titre complet est De Nieuwe Schouburg der Nederlantsche kunstschilders en schilderessen: Waer in de Levens- en Kunstbedryven der tans levende en reets overleedene Schilders, die van Houbraken, noch eenig ander schryver, zyn aengeteekend, verhaelt worden. (La Haye, 1750). Il voulait ce livre comme une mise à jour du "Schouwburg" original écrit par son ami Arnold Houbraken, dont le Schouburg en trois volumes écrit dans l'ordre de l'année de naissance, se terminant par Adriaen van der Werff, né en 1659. Tout comme Houbraken avant lui, il commence son livre par un hommage à ses prédécesseurs, notamment à Karel van Mander et à Houbraken lui-même, notant cependant que Houbraken a inclus de nombreux commentaires insultants dans ses esquisses qu'il jugeait inutiles. Il commence par les artistes que Houbraken a laissés de côté, choisissant pour ses premiers sujets deux peintres de La Haye, Jan van Ravensteyn et Adriaen Hanneman. Il a ensuite écrit de courtes esquisses dans l'ordre de l'année de naissance jusqu'en 1680, terminant le volume I avec Gérard Jan Palthe. Dans le volume II, il a continué à partir de 1680 avec Jan van Huysum et s'est terminé en 1700 avec les frères Bernard et Matthijs Accama.

Son livre contient de nombreuses notes sur les peintres de La Haye et la fondation de l'académie de dessin à La Haye, où il a vécu et travaillé[3].

Liste des peintres dans le volume 1[modifier | modifier le code]

Liste des peintres dans le volume 2[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bénézit 1924, p. 458.
  2. (en) « Jan van Gool », sur rkd.nl
  3. (en) « Van Gool, Johan », sur Dictionary of Art Historians.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]