Johan Theorin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johan Theorin
Description de l'image Johan Theorin Göteborg Book Fair 2011.jpg.
Naissance (51 ans)
Göteborg, Drapeau de la Suède Suède
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Suédois
Genres

Johan Theorin, né le à Göteborg, est un journaliste et romancier suédois, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille compte des marins, des pêcheurs et, du côté de sa mère, des agriculteurs qui y ont vécu pendant des siècles sur l'île d'Öland, dans la mer Baltique, nourrit culturellement par le folklore insulaire et ses contes étranges. Ce cadre revient dans certains romans ultérieures de l'écrivain.

Il exerce le métier de journaliste, puis écrit de courtes histoires publiées dans des revues et anthologies. En 2007 paraît son premier roman L'Heure trouble (Skumtimmen). Traduit en vingt-cinq langues, le roman est adapté au cinéma par Daniel Alfredson en 2013. Ce premier roman est suivi par L'Écho des morts (Nattfåk, 2008), qui remporte le prix du meilleur roman policier suédois et le prix Clé de verre, et par Le Prix du sang (Blodläge, 2010) et Rörgast (2013) pour former une sorte de quatuor romanesque dont l'action se déroule principalement sur ​​l'île d'Öland.

Johan Theorin réside toujours dans sa ville natale de Göteborg.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série du Quatuor de l'île d'Öland[modifier | modifier le code]

Publié en français sous le titre Fin d’été, traduit par Rémi Cassaigne, Paris, Albin Michel, 2015 (ISBN 978-2-226-31485-7)

Autre roman[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]