Johan Nordahl Brun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant norvégien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain norvégien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Peinture représentant Johan Nordahl Brun painting dans la cathédrale de Bergen.

Johan Nordahl Brun, né le à Trondheim et mort le , est un poète dramaturge, évêque (de Bergen de 1804 à 1816) et politicien norvégien. Il a fortement contribué à la montée du nationalisme romantique en Norvège.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il vit deux années à Copenhague avant de revenir dans son pays natal pour y servir comme chapelain (1772). En 1774, il est nommé pasteur à Bergen, puis devient évêque en 1803[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

On lui doit essentiellement des poésies publiées en Norvège de 1773 à 1777, mais aussi quelques pièces de théâtre.

  • Zarine (tragédie, 1772)
  • Tambes-Kialver (tragédie, 1772)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch.Delagrave, 1876, p. 392

Liens externes[modifier | modifier le code]