Johan Hufnagel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johan Hufnagel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Slate.fr (d), LibérationVoir et modifier les données sur Wikidata

Johan Hufnagel est un journaliste français né en 1968.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien rédacteur en chef et cofondateur de la version française[1] et africaine du magazine en ligne Slate, il a fait des études d'histoire-géographie[2] avant de se porter sur le journalisme, métier pour lequel il n'a pas suivi d'école[3]. Il a collaboré aux versions en ligne de Libération (rédacteur en chef du site web[2]) et de 20 minutes[2]. Son départ de 20 minutes avait entraîné une grève des journalistes du site[4].

En , Johan Hufnagel est nommé « numéro un bis » à la tête de la rédaction de Libération en compagnie de Laurent Joffrin[5]. Spécialiste du web et des nouvelles technologies de l'information et de la communication, il dirige l'ensemble des éditions du journal[6],[7]. Au sein du quotidien composé presque uniquement de journalistes « blancs », il développe une politique de « discrimination positive », affirmant : « Je préfère, à compétence équivalente, prendre un Noir ou une Arabe ». Ce discours ne sera plus porté par la nouvelle direction[8].

Son départ du journal est annoncé en . Il rejoint un projet de nouvelle offre vidéo en ligne, Loopsider[9].

Il est le frère de Charles Hufnagel, conseiller en communication français.

Notes et références[modifier | modifier le code]