Johan De Moor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moor.
Johan De Moor
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Père
Fratrie
Stephan de Moor (d)
Dirk De MoorVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parrain
Genre artistique
Œuvres principales

Johan De Moor est un dessinateur de bande dessinée né à Wilrijk (Belgique), le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du dessinateur Bob de Moor et le filleul de Willy Vandersteen. Il fit ses études primaires et secondaires au Collège Saint-Pierre d'Uccle. Il se perfectionna à l'Institut St-Luc et de la Cambre de Bruxelles. En 1981 il rentre aux Studios Hergé pour travailler sur Tintin et l'Alph-Art (qui restera inachevé) puis sur 260 dessins animés de Quick et Flupke (un album de gag sera aussi réalisé sous l'appellation Haute tension et un second sous le nom de Jeux interdits). En 1987, avec le scénariste Desberg, il lance la série Gaspard de la nuit, puis La vache en 1992, toujours avec Desberg au scénario, qui continuera en 2001 sous le nom de Lait entier.

Johan De Moor a collaboré avec Spirou, où il illustrait la chronique de Martin Winckler, et avec Pan.

Bibliographie française[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Son père Bob De Moor a réalisé une série intitulée Les aventures de Johan et Stephan qui porte le nom de ses deux fils.

Le 12 décembre 2008, Johan De Moor a inauguré une fresque géante de sa création représentant la plupart des héros de la bande dessinée belge. Cette fresque sur bâche de 260 m2[1] située place Victor Horta à Saint-Gilles (Bruxelles), face à la gare du Midi[2], était destinée à cacher momentanément une partie à rénover de l'immeuble des éditions du Lombard créées par Raymond Leblanc.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Johan De Moor – Fresque « Lombard », sur BD Murales
  2. Le Lombard a pignon sur gare, Nicolas Anspach, Actuabd.com, 13 décembre 2008