Johan David Åkerblad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’archéologie image illustrant un égyptologue image illustrant suédois
Cet article est une ébauche concernant l’archéologie et un égyptologue suédois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Johan David Åkerblad
Égyptologue
Naissance
Stockholm, Suède
Décès
Rome, Italie
Nationalité suédois
Autres activités attaché d'ambassade

Johan David Åkerblad (Jean-David Akerblad) (né en 1763 à Stockholm - mort le à Rome) est un archéologue suédois de la fin du XVIIIe, début du XIXe siècle, spécialiste de l'Égypte antique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johan David Åkerblad fut attaché à l'ambassade suédoise à Constantinople, visita Jérusalem et la Troade entre 1792 et 1797, fut chargé d'affaires à Paris avant de se retirer à Rome, où il mourut en 1819. Il s'est occupé d'antiquités égyptiennes, et a frayé la voie à Jean-François Champollion : on remarque parmi ses écrits deux lettres à Antoine-Isaac Silvestre de Sacy :

Åkerblad pensait que tous les caractères hiéroglyphiques étaient phonétiques. Le rôle majeur de Champollion sera de comprendre que l'écriture hiéroglyphique mélange des caractères phonétiques de la langue parlée à l'époque (ancêtre du copte) et des caractères (les mêmes souvent) à valeur idéographique, ce qui permet de multiples combinaisons, comme on peut le faire dans un rébus, et c'est cela qui rendait tout déchiffrement complet très difficile, puisqu'il fallait passer par une « lecture » des assemblages de caractères en sélectionnant correctement leur valeur de prononciation (et en prenant en compte une grammaire qu'il fallait restituer).

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]