Johan Brentius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Johan Brentius
Johann-Brenz.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Pseudonymes
Johannes Witling
Huldrychus Encaustus
Huldreich Engster
Joannes Witlingius
Johannes Witlingius
Ulrich Encaustius
Ulrich Encaustus
Ulricus EncaustiusVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Père
Martin 'Brenz' Hess (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Katharine Hennich (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Katharina Brenz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Johannes Brenz (d)
Sofie Brenz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Johan Brentius (Jean Brentz ou Johannes Brenz), un des coopérateurs de Martin Luther, né le à Weil der Stadt en Souabe, mort le à Stuttgart.

Bas-relief de J. Brenz à l'entrée de la Maison Brenz à Schwäbisch Hall.

Biographie[modifier | modifier le code]

Prédicateur à Schwäbisch Hall (1522), il participe à tous les actes des réformateurs et subit alors de nombreuses persécutions.

Il fut le chef des Ubiquistes ou Ubiquitaires, ainsi nommés parce qu'ils soutenaient que le corps de Jésus-Christ est partout depuis son ascension.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il rédigea la Confessio Wurtembergica (1552). Il a écrit 8 volumes in-folio sur la théologie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]