Johan Baudart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johan Baudart
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Johan Baudart, né en 1961 à Tournai (Belgique), est un sculpteur, graveur et peintre belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1980 à 1982, Johan Baudart étudie la sculpture à l’Académie des beaux-arts de Tournai, il complète sa formation de 1982 à 1984, et étudie la sculpture monumentale à l'Académie de La Cambre à Bruxelles, et suit un apprentissage aux forges de Thieusies (Belgique) et à l'Atelier Pakeshof, fonderie d'Art à Alost (Bruxelles).

Début 1989, il ouvre sa propre fonderie pour réaliser ses œuvres personnelles et collabore avec de nombreux artistes à la réalisation de leurs sculptures. En 1990, il est chargé de cours à l'Académie des beaux-arts de Mons, ou il prodigue des cours de techniques de moulage et de fonderie. Il participe en tant que professeur à l'Académie internationale d'été de Libramont en 1998 et devient assistant de supervision aux Ateliers des arts du feu de Bois Duluc en 2002. Depuis 2006, il professe la sculpture (métal, pierre et bois) aux Métiers d’art du Hainaut à Mons. Il collabore en 2008 avec la galerie Qu-Art à Bruxelles et, en 2009, avec la galerie Ode to Art à Singapour (Malaisie). Depuis le début de l'année 2010, il fait partie des artistes permanents de l'agence Virgule Agency[1] de Marie Laranjeira à Paris[2].

L'artiste a obtenu de nombreux prix pour ses sculptures[réf. nécessaire].

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles
  • 2015 : Galerie Bastien-Art, Bruxelles. "Retour aux sources" du -
  • 2013 : Schiller Art Gallery, "LES LABYRINTHES INTERIEURS 2013 - 2014", Bruxelles.
  • 2013 : Museumstraat 25. Antwerpen. Belgique " La poétique du vide" du 3 au .
  • 2012 : Pavillon du Centenaire - ArcelorMittal "LES LABYRINTHES INTERIEURS" situé dans les « Nonnewisen » à Esch/Alzette, Luxembourg, du au
  • 2011 : Galerie Devillez Bruxelles "Autour du vide, l'essence du vent..." au
  • 2011 : Galerie Mylenarts, " Sculptures et Dessins" (- ), Sombreffe, Belgique.
  • 2009 : Racine, peintures et sculptures, galerie Atmosfera, Heule, Belgique.
  • 2008 : œuvres monumentales, square Armand Steurs, Bruxelles.
  • 2008 : œuvres monumentales, centre ville de Ittre[3].
  • 2007 : galerie Atmosphera (Heule) : sculpture et peinture.
  • 2006 : galerie Guillaume, Paris.
  • 2006 : galerie Bastien-Art, Bruxelles.
  • 2005 : peintures et sculptures, ferme-château du Sart, Liège.
  • 2005 : galerie Atmosphera, Courtrai.
  • 2005 : square Armand Steurs, Bruxelles.
  • 2004 : œuvres monumentales, ferme-château du Sart, Liège.
  • 2002 : « Town Hall » , Arles.
  • 2002 : L’Art en Mire, musée des beaux-arts de Mons.
  • 2001 : mairie d’Arles.
  • 2001 : galerie Bastien-Art, Bruxelles.
  • 2001 : « In House », Bruxelles.
  • 1998 : galerie Bastien-Art, Bruxelles.
  • 1996 : galerie Bernard Cats, Bruxelles.
  • 1995 : galerie Robert & Partners, Knokke.
  • 1994 : galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles.
  • 1994 : galerie African Art
  • 1992 : galerie Henry Buissière, Paris.
  • 1991 : « Découvertes » Grand Palais, Paris (galerie Fred Lanzenberg).
  • 1991 : galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles[4]
  • 1987 : galerie Traject, Utrecht.
  • 1987 : Analogies ll, Maison de la Culture de Namur.
  • 1987 : galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles.
  • 1987 : ordre du Mérite belgo-hispanique.
  • 1987 : Triennale des jeunes artistes du Hainaut, musée des beaux-arts de Mons.
  • 1987 : Triennale de sculpture, Atelier 340 de Jette, Bruxelles.
Collectives
  • 2013 : Sculpture Link Knokke, Art Nocturne Knocke, (du - ) Knokke- Heist, Belgique
  • 2012 : Sculpture " 2012", ( - ), Saint-Josse-Ten-Noode, Belgique
  • 2010 : Art Cannes - Salon d'Art Contemporain (du 22 au ) Palm Beach Casino Cannes
  • 2009 : Espace Pierre Cardin - Johan Baudart et John Conley, Paris
  • 2009 : Confrontation, galerie Bastien-Art, Bruxelles, sculptures et peintures.
  • 2008 : peinture et sculpture, Arsenal de Maubeuge.
  • 2007 : square Armand Steurs, Bruxelles.
  • 2007 : Foire de Cologne (galerie Bastien-Art)
  • 2007 : Aréopage, ferme du Prince, Jurbise.
  • 2006 : Arsenal de Maubeuge.
  • 2006 : City Sonic, Mons.
  • 2005 : Des hommes et du métal, ferme-château du Sart, Liège.
  • 2004 : l'atelier d’architecture Agora, avec le photographe plasticien Mehdi Clemeur
  • 2002 : Art Brussels (galerie Bastien-Art).
  • 2001 : Art Brussels, (galerie Bastien-Art).
  • 2000 : sculptures, galerie Bastien-Art, Bruxelles.
  • 2000 : International Gallery, Lasnes.
  • 2000 : Maison communale, Eugies.
  • 1999 : Art Brussels, galerie Bastien-Art.
  • 1999 : Du noir au blanc pendant cent ans, galerie Bastien-Art.
  • 1999 : International Gallery, Lasnes.
  • 1998 : Musée des Beaux-Arts de Mons.
  • 1996 : Foire de Bâle (galerie Bernard Cats).
  • 1996 : FIAC, Paris (galerie Bernard Cats).
  • 1995 : Foire de Cologne (galerie Bernard Cats).
  • 1993 : galerie Henry Buissière, Paris.
  • 1993 : « Signes et formes », galerie Henry Buissière, Paris.
  • 1993 : Foire d’art « Jeunes galeries », Robert & Partners.
  • 1992 : « Analogies ll » , Maison de la Culture de Namur.
  • 1990 : galerie Fred Lanzenberg, Bruxelles.
  • 1987 : ordre du Mérite belgo-hispanique.
  • 1985 : Triennale des jeunes artistes du Hainaut, musée des beaux-arts de Mons.
  • 1982 : Triennale de sculpture, Atelier 340 de Jette, Bruxelles.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Détail Villa Empain Piscine sculpture Baudart

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Johan Baudart sur le site de Virgule Agency.
  2. « De son atelier basé à Mons, en Belgique, Johan Baudart, sculpte des formes voluptueuses et sensuelles. Ses compositions linéaires émergent à l'intersection de l'abstrait et du figuratif, et nous invitent au rêve. L'amour est son thème de prédilection par excellence. Sa poésie graphique gravée, à l'orée de la calligraphie, transposée en encres et acryliques sur toile, préfigure la topologie de ses œuvres en acier, son matériau noble »[réf. nécessaire].
  3. « Machines à rêves à Ittre », sur dhnet.be, (consulté le 17 août 2016).
  4. Jo Dustin, « JOHAN BAUDART CHEZ FRED LANZENBERG », sur lesoir.be, (consulté le 17 août 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]