Joep Lange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lange.
Joep Lange
Nom de naissance Joseph Marie Albert Lange
Naissance
Nieuwenhagen (Pays-Bas)
Décès (à 59 ans)
Hrabove (Oblast de Donetsk, Ukraine)
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Néerlandais
Diplôme
M.D., Ph.D.
Profession

Compléments

Joseph Marie Albert Lange dit Joep Lange, né le à Nieuwenhagen (Pays-Bas), mort à Hrabove, (Oblast de Donetsk, Ukraine) le dans le crash du Vol 17 Malaysia Airlines[1],[2], est un chercheur néerlandais spécialisé dans le traitement du VIH / sida.

Il préside l'International AIDS Society de 2002 à 2004. Il est aussi un membre fondateur de la Fondation PharmAccess (en), qu'il administre jusqu'à son décès.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1992 à 1995, il est chef de la recherche clinique et du développement des médicaments contre le sida au sein du programme mondial de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)[3].

De 2002 à 2004, il préside la Société internationale du sida (IAS)[3].

Il compte à son actif plus de 350 publications scientifiques. Il s'est battu notamment pour que les traitements soient accessibles dans les pays du Sud, pour la prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant[3],[4]. « Si on est capable d'avoir du Coca-Cola frais ou de la bière partout en Afrique, pourquoi en serait-il différemment pour les médicaments ? » interroge-il en 2002[5].

Directeur du département de santé mondiale à l'université d'Amsterdam, il meurt dans le crash du Vol 17 Malaysia Airlines alors qu'il se rend à la 20e conférence internationale sur le SIDA, à Melbourne, en Australie[3]. Sa compagne, Jacqueline Van Tongeren, mère de leurs cinq enfants, figure également au nombre des victimes de ce crash.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AFP, « Un éminent spécialiste du sida parmi les victimes du vol MH17 », La Presse,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Zachary Stieber, « Joep Lange Dead: AIDS Researcher Among Victims of Malaysia Airlines MH17 Crash », Epoch Times,‎ (lire en ligne)
  3. a, b, c et d Paul Benkimoun, « Vol MH17 : parmi les victimes, Joep Lange, figure de la lutte contre le VIH », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Tom Clarke, « Drugs slash HIV transmission by breast-feeding », Nature,‎ (lire en ligne)
  5. Éric Favereau, « L'argent, nerf de la guerre contre le sida », Libération,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]