Joe Venuti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joe Venuti
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
SeattleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Musicien de jazz, chef de fanfare, violonisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Violon jazz (en), violonVoir et modifier les données sur Wikidata
Label
Genre artistique
Discographie
Discographie de Joe Venuti (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Giuseppe Venuti, dit Joe Venuti (peut-être né en 1896, le ou le , mort le ), est un violoniste de jazz américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'après son père, Joe Venuti étudie le violon à Milan[1]. Pour sa part, Venuti a dit qu'il est né à bord du bateau alors que ses parents émigraient d'Italie.[réf. souhaitée] Émigrée aux États-Unis, la famille Venuti s'installe à Philadelphie, où le jeune musicien joue avec l'orchestre local. Il part à Detroit et rejoint le Goldkette Orchestra[1].

Considéré comme le père du violon jazz, il a ouvert la voie dans l'utilisation des instruments à cordes dans le jazz avec son ami d'enfance, le guitariste Eddie Lang.

Pendant les années 1920 et le début des années 1930, Venuti a enregistré à plusieurs reprises. Il a travaillé avec Benny Goodman, les Dorsey Brothers, Bing Crosby, les Boswell Sisters et les principaux musiciens du jazz blanc. Cependant, après la mort prématurée d'Eddie Lang en 1933, il a quitté le devant de la scène. Après une période de relative obscurité dans les années 1940 et 1950, il fut redécouvert à la fin des années 1960. Il joua avec le saxophoniste ténor Zoot Sims qui fut aussi fructueuse que sa collaboration précédente avec Eddie Lang. Venuti et Sims ont enregistré des disques intéressants entre la fin des années 1960 et le début des années 1970 : coda appropriée à la carrière du grand violoniste.

Date et lieu de naissance[modifier | modifier le code]

Venuti était bien connu parmi ses contemporains comme un farceur, et avait l'habitude de donner plusieurs versions contradictoires de sa vie, y compris ses dates et lieu de naissance[2].

Albums[modifier | modifier le code]

  • Stringing the Blues
  • The Radio Years
  • Welcome Joe
  • Venupelli Blues (avec Stéphane Grappelli)
  • Joe Venuti in Milan
  • The Dutch Swing Collège Band (DSCB) meets Joe Venuti Label Intercord Records1974

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Joe Venuti, Grand Old Man of the Jazz Violin », The Washington Post,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Gary Giddins, « A Penchant for Mayhem », The Village Voice,‎ 1978 
    Article repris dans son ouvrage Riding on a Blue Note: Jazz & American Pop, Oxford University Press, 1981, réédité en 2000 chez Da Capo Press, (ISBN 0306809249)

Liens externes[modifier | modifier le code]