Jodoin de Beauvilliers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jodoin de Beauvilliers
Biographie
Activité
Blason des seigneurs de Beauvilliers.

Jodoin ou Gedoin de Beauvilliers (vers 1140, pays chartrain – après 1191), est un seigneur croisé de la Beauce.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père serait Gedoin de Beauvilliers († avant 1179[1])[réf. à confirmer][2].

Jodoin de Beauvilliers semble ne pas s’être marié. Il part à la troisième croisade avec plusieurs seigneurs de la Beauce[3],[4],[5]. Il est à Jerusalen en 1190, et devient mandataire de Renaud de Bar, évêque de Chartres.

La famille de Beauvilliers ferait partie des familles de croisés encore existantes au XIXe siècle et qui n'ont pas changé de nom[6]. Leurs armes sont présentes dans la deuxième des salles des Croisades du château de Versailles[7],[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la noblesse, contenant les généalogies, l'histoire & la chronologie des familles nobles de France, l'explication de leur armes, & l'état des grandes terres du royaume ...: On a joint à ce dictionnaire le tableau généalogique, historique, des maisons souveraines de l'Europe, & une ..., Par Francois Alexandre Aubert de La Chesnaye-Desbois, Badier, Edition: 2, Publié par La veuve Duchesne, 1771, v.2, p.126.
  2. Père Anselme, Histoire des Grands Officiers de la Couronne, tome IV, p. 724 et suivantes.
  3. Histoire de Chartres, de Eugène de Buchère de Lépinois, p. 114.
  4. La noblesse de France aux croisades, Par Paul André Roger, Publié par Derache, 1845, p.125.
  5. Cesare Cantù, Histoire universelle, éd. Firmin-Didot, 1862, volume 10, p. 631.
  6. Revue de bibliographie analytique, par mm. [B.E.C.] Millet et Aubenas, publié par Bénigne Emmanuel C. Miller, 1845, p.172.
  7. Revue d’Aquitaine et de Languedoc, 1882, p. 160
  8. L'Annuaire de la noblesse de France et des maisons souveraines de l'Europe, publié par Bureau de la publication, 1857, p. 157.
  9. Galeries historiques du palais de Versailles - Tome 6 partie 2.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]