Jocelyne Alloucherie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jocelyne Alloucherie
Jocelyne Alloucherie au librairie Le Port de tête.jpg
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Distinctions
Officier de l'Ordre du Canada
Membre de l'Académie royale des arts du Canada
Governor General's Awards in Visual and Media Arts (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Jocelyne Alloucherie est une sculptrice québécoise née le (73 ans) à Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sculpture au Square Dalhousie à Montréal
Abstraction, Université Laval

Jocelyne Alloucherie explore les relations entre la sculpture, l'architecture et la photographie à travers des installations. Son travail est exposé dans plusieurs pays. Elle a notamment fait l'objet d'une exposition solo au Grand Palais de Paris en 2008. Elle vit et travaille à Montréal.

L'artiste a étudié l'histoire de l'art, les arts visuels et la musique électroacoustique à l'Université Laval. Elle a aussi obtenu un diplôme de maîtrise en arts à l'Université Concordia en 1981[1].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Sélection d'expositions individuelles[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie-Eve Beaupré, Femmes artistes au XXe siècle au Québec, Québec, Musée national des beaux-arts du Québec/Les publications du Québec, , 287 p. (ISBN 9782551198573), p. 211
  2. « Fonderie Darling | Poussière 3 », sur http://fonderiedarling.org (consulté le 29 janvier 2019)
  3. « Lames, poussières, sirènes | CIAC », sur http://www.ciac.ca/ (consulté le 29 janvier 2019)
  4. René Viau, « Compte rendu de l'exposition : Jocelyne Alloucherie, Climats, Carleton University Art Gallery, Ottawa, du 7 septembre au 24 octobre 2010 », Ciel variable,‎ , p. 68–69 (ISSN 1711-7682 et 1923-8932, lire en ligne)
  5. « Fonderie Darling | Dédale », sur http://fonderiedarling.org (consulté le 29 janvier 2019)
  6. « Jocelyne Alloucherie, Les Tables de sable III (haute, rouge, rompue), 1995 », sur MAC Montréal (consulté le 9 novembre 2019)
  7. « Les Occidents | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le 9 novembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]