Jocelyne Alloucherie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jocelyne Alloucherie est une sculptrice québécoise née le (75 ans) à Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sculpture au Square Dalhousie à Montréal
Abstraction, Université Laval

Jocelyne Alloucherie explore les relations entre la sculpture, l'architecture et la photographie à travers des installations. Son travail est exposé dans plusieurs pays. Elle a notamment fait l'objet d'une exposition solo au Grand Palais de Paris en 2008. Elle vit et travaille à Montréal.

L'artiste a étudié l'histoire de l'art, les arts visuels et la musique électroacoustique à l'Université Laval. Elle a aussi obtenu un diplôme de maîtrise en arts à l'Université Concordia en 1981[1].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Sélection d'expositions individuelles[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marie-Eve Beaupré, Femmes artistes au XXe siècle au Québec, Québec, Musée national des beaux-arts du Québec/Les publications du Québec, , 287 p. (ISBN 9782551198573), p. 211
  2. « Fonderie Darling | Poussière 3 », sur http://fonderiedarling.org (consulté le )
  3. « Lames, poussières, sirènes | CIAC », sur http://www.ciac.ca/ (consulté le )
  4. René Viau, « Compte rendu de l'exposition : Jocelyne Alloucherie, Climats, Carleton University Art Gallery, Ottawa, du 7 septembre au 24 octobre 2010 », Ciel variable,‎ , p. 68–69 (ISSN 1711-7682 et 1923-8932, lire en ligne)
  5. « Fonderie Darling | Dédale », sur http://fonderiedarling.org (consulté le )
  6. « Jocelyne Alloucherie, Les Tables de sable III (haute, rouge, rompue), 1995 », sur MAC Montréal (consulté le )
  7. « Les Occidents | Collection Musée national des beaux-arts du Québec », sur collections.mnbaq.org (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]