Job de Roincé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Job de Roincé
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

De son vrai nom Joseph Boreau de Roincé, Job de Roincé ( - ), est un journaliste et un écrivain lié au mouvement breton.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Segré en Maine-et-Loire en 1896, il fréquente le collège de Saint-Pol-de-Léon (Finistère). Adolescent, il participe à la naissance du Bleun Brug, le mouvement de l'abbé Jean-Marie Perrot[réf. nécessaire]. Après la Première Guerre mondiale durant laquelle il était mobilisé, il participe à la création en 1919 du Groupe régionaliste breton avec Henri Prado, Morvan Marchal et d'autres membres de l'Action française[1], ainsi qu'à la création de la publication Breiz-Atao, pour laquelle il propose ce titre. Il quitte assez rapidement cette publication pour collaborer à L'Ouest Eclair et constatant que les convictions républicaines des nouveaux adhérents sont incompatibles avec ses convictions royalistes, il prend ses distances[réf. nécessaire].

Sur le plan professionnel, il commence sa carrière de journaliste au journal Le Nouvelliste de Bretagne de Rennes. Entre 1925 et 1945, il assume la direction du Courrier de la Mayenne et collabore au journal Ololê. À partir de 1950, il est à Rennes rédacteur en chef de l'hebdomadaire les Nouvelles de Bretagne. Parallèlement, il a une activité littéraire, axée sur une conception inchangée de l'histoire de l'ouest de la France, sur la défense de la chouannerie et de la religion dans une perspective antirépublicaine.[réf. nécessaire] Il reçoit le prix Broquette-Gonin de l'académie française en 1975 pour un livre biographique traitant du marquis de La Rouërie[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • La belle histoire de la Duchesse en sabots. Bande dessinée. Série : Collection « À la française » no 2. Dessinateur : Pierre Rousseau. Scénariste : Job de Roincé. 1942
  • La belle histoire de Jean Chouan. Bande dessinée. Série : Collection « À la française » no 3. Dessinateur : Pierre Rousseau. Scénariste : Job de Roincé. 1942
  • La Belle histoire de Surcouf Ed. artistiques et littéraires - Paris. 1942. Coll.A la française no 5
  • Jacques Cartier, le Christophe Colomb breton. Ed. artistiques et littéraires - Paris. 1942. Coll.A la française no 6
  • Le mousse de la Bellecordière Ed. artistiques et littéraires - Paris. 1943. Coll.A la française
  • Le mystère du château du Taureau. Éditions Ololé - Landerneau. Édition de propagande cultuelle bretonne pour la jeunesse : Urz Goanag Breiz. Les contes réunissent : "La Peste et le laboureur ; Une Affaire grave ; Le Miracle de la ruche ; L'Ermite qui n'avait plus de feu ; Les Moines de Cuburien". 1943.
  • Les pirates de l'île aux moines, tomes 1 et 2. Dessin : Claudel / Scénario: Job de Roincé. 1946, 1947.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Jean Chouan
  • Double victoire, (Roman), Mayenne. 1931 ;
  • Le Chevalier Masqué. Pièce en trois actes, Imprimerie du Nouvelliste de Bretagne, Avenue janvier à Rennes. Vers 1945 ;
  • Un drame au large Pièce en 3 actes. La Voix de l'Ouest - Rennes. 1945 ;
  • Au Pays de Léon, son histoire, ses légendes, ses pardons, Rennes, H. Riou-Reuzé, 1946. Collection Mes Cahiers ;
  • Ici Rennes, Rennes, Riou-Reuzé, 1948. Causeries historiques ;
  • Les Heures glorieuses du 41e R.I. X 1965, historique complet du 41e R.I. de ses origines à nos jours, plusieurs chapitres consacrées à la conquête de L'Algérie et aux guerres de 1914-1918 et 1939-1945 ;
  • Charleroi 1914, Rennes, Imprimerie Les Nouvelles, 1967 ;
  • Le Livre de l'Armistice : l'Allemagne à Genoux (Novembre 1918), Imprimerie Les Nouvelles, Rennes, 1968 ;
  • La Cuisine rustique. Bretagne, Maine, Anjou, Forcalquier, Morel, 1970. Avec la collaboration d'Yvonne Meynier ;
  • La Bretagne malade de la république, Rennes, imprimerie Les Nouvelles, 1971 ;
  • Le colonel Armand, marquis de la Rouërie, Lanore, Paris, 1975 ;
  • Le drame de Quiberon (1795). Imprimerie ' Les nouvelles ' à Rennes, 1976 ;
  • Histoire de Chouans, Fernand Lanore, 1978 ;
  • Mémorial des martyrs d'Avrillé. Rennes, Les nouvelles, 1979 ;
  • Figures de Chouans, Fernand Lanore, Paris, 1980.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sébastien Carney 2015, p. 50
  2. Job de ROINCE, Académie française, consulté sur www.academie-francaise.fr le 9 décembre 2016

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mille Bretons: dictionnaire biographique, Jean-Loup Avril, Les Portes du Large, 2002
  • Sébastien Carney, Breiz Atao ! : Mordrel, Delaporte, Lainé, Fouéré : une mystique nationale (1901-1948), Rennes, PUR, coll. « histoire », , 608 p. (ISBN 978-2-7535-4289-1, ISSN 1255-2364). 

Liens externes[modifier | modifier le code]