Joaquin Jimenez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joaquin Jimenez
Joaquin Jimenez.jpg
Joaquin Jimenez dans son atelier en 2009.
Naissance
Nationalité
Activité
Distinction

Joaquin Jimenez, né le à Saumur (Maine-et-Loire), est un médailleur et graveur de monnaies français. Il est créateur pour les monnaies de plusieurs pays, dont la France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joaquin Jimenez est le fils d'un père ébéniste, castillan d'origine, et d'une mère issue d'une famille de teinturiers. Il a suivi une formation classique en lettres et beaux-arts[Où ?].

Après avoir travaillé chez différents éditeurs privés de médailles durant le début des années 1980, il remporte en 1986 un concours de la Monnaie de Paris pour une pièce Coq et Marianne (10 francs Marianne). En 2008, il rejoint la même Monnaie de Paris en tant que directeur de la création et co-responsable de l’atelier de gravure.

La même année 2008, il est nommé chevalier des Arts et des Lettres[1]. Il est promu commandeur des Arts et des Lettres en 2021.

Auteur de nombreuses médailles d’art pour des villes, des institutions et des sociétés, il est sollicité par les éditeurs monétaires français et étrangers.

Le titre de Graveur général des monnaies a été réactivé en juillet 2020 ; Joaquin Jimenez en est le 27e titulaire.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Monnaies françaises et européennes[modifier | modifier le code]

Nombre des monnaies et médailles de Joaquin Jimenez se distinguent par « la présence de lignes, souvent droites »[2].

Monnaies en franc ou en euro[modifier | modifier le code]

  • 1986 : 10 francs, Coq et Marianne.
  • 1989 : 5 francs, Tour Eiffel, avers[3].
  • 1992 : 100 francs, Jean Monnet, revers.

Pour la France, le millésime indiqué sur une pièce correspond à l'année réelle de la frappe. Le passage à l'Euro a eu lieu le mais les pièces ont été frappées et millésimées à partir de 1999.

  • 1999 : 1 euro et 2 euros, L’Arbre étoilé[4], avers.
  • 2008-2010 : pièces de 5 euros à 500 euros, La Semeuse cinétique[5],[6].
  • 2010 : 10 euros, Euro des régions aux drapeaux[7].
  • 2011 : 10 euros, Euro des régions aux monuments[8].
  • 2011 : Pièce de 100 euros Hercule (en argent) et de 1000 euros Hercule (en or).
  • 2012 : 10 euros (argent), Hercule.
  • 2012 : 10 euros, Euro des régions aux personnages[9].
  • 2022 : Nouvelle version de la pièce de 1 et 2 euros avec une version modernisée de l'arbre de vie.
    Pièce de 1€
    ,
    Pièce de 2€ (2022)

L'avers est le côté de la pièce qui porte la représentation de l'autorité émettrice (République française ou « RF ») qui garantit la valeur de la monnaie.

Les revers de la Semeuse cinétique, de l'Hercule et des Euro des régions sont semblables : la branche de laurier (en haut), le mot « euro » de la valeur faciale (au centre) et la branche de chêne (en bas) évoquent le « € » de euro.

Monnaies de collection françaises[modifier | modifier le code]

Ces monnaies sont en argent ou en or.

  • 1992 : 100 francs, Les Jeux olympiques d’Albertville, 6 pièces.
  • 1996 : 100 francs, Le Centenaire des Jeux olympiques, 4 pièces.
  • 1998 : de 10 francs à 500 francs, La Coupe du monde de football, 11 pièces.
  • 2000 : 100 francs, Le XXe siècle, 6 pièces.
  • 2002 : 100 francs, La Coupe du monde de football'.

Europe et Monde[modifier | modifier le code]

Lauréat de nombreux concours internationaux[réf. nécessaire] organisés par les établissements monétaires, Joaquin Jimenez est présent dans les collections numismatiques françaises, néerlandaises, belges, norvégiennes, danoises, suisses, allemandes, autrichiennes, britanniques, africaines et américaines.

Joaquin Jimenez a participé à de nombreuses expositions, dont celles de la Fédération internationale de la médaille (FIDEM) : Stockholm, Colorado Springs, Helsinki, Budapest, Neuchâtel, Londres, La Haye, Berlin, Weimar, Paris, Lisbonne, Bruxelles, Rome.

Différent monétaire[modifier | modifier le code]

Généralement, les monnaies et médailles gravées par Joaquin Jimenez sont signées de son nom ou portent son différent monétaire. Celui-ci est un carré dont le quart supérieur gauche est occupé par un second carré plus petit.

En tant que Graveur général des monnaies Joaquin Jimenez a repris son différent, additionné d'une tête de rhinocéros stylisée.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres juillet 2008 », sur www.culture.gouv.fr (consulté le )
  2. Article[Lequel ?] d'Éric Thoumelin, Anjou Numismatique, n°19, [année ?], p.17.
  3. Cette pièce a reçu le prix Coin of the Year 1989.
  4. Ces pièces arborent un symbole fort de liberté, de vie et de croissance, de pérennité et de renouveau[réf. nécessaire].
  5. Les pièces de 5, 10, 15, 25 et 50 euros sont en argent ; les pièces de 100, 250 et 500 euros sont en or. Ces pièces déclinent la marche de la Semeuse en sept poses successives (la pièce de 5 euros étant à part).
  6. Seule la pièce de 100 euros a été frappée plusieurs fois (en 2008, 2009 et 2010) ; elle est en or à 99,999 %.
  7. Pour chaque région, l'avers de la pièce représente le drapeau régional et la carte géographique. 26 pièces en argent ont été frappées en 2010 pour les 26 régions (dont quatre Outre-mer). Une 27e pièce a été frappée en 2011 pour Mayotte qui n'était pas encore un département-région en 2010.
  8. Pour chaque région, l'avers de la pièce représente des monuments célèbres et la carte géographique. 27 pièces en argent ont été frappées pour les 27 régions (dont cinq Outre-mer).
  9. Pour chaque région, l'avers de la pièce représente des personnages célèbres. 27 pièces en argent ont été frappées pour les 27 régions (dont cinq Outre-mer).
  10. « Nomination dans l'ordre des Arts et des Lettres – hiver 2021 », sur www.culture.gouv.fr (consulté le )