Joaquim Mir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joaquim Mir
Joaquim Mir-2689sh.jpg

Joaquim Mir.

Naissance
Décès
Nom de naissance
Joaquim Mir i Trinxet
Nationalité
Activité
Formation
École des beaux arts de Barcelone
Maître
Lluís Graner
Mouvement

Joaquín Mir Trinxet (en catalan, Joaquim Mir i Trinxet) est un peintre espagnol né à Barcelone le et mort dans cette même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

La Casa Trinxet où Joaquim Mir peint plusieurs murs

Il étudie à l'école des beaux arts de Barcelone ainsi qu'à l'atelier du peintre Lluis Granet. Il forme en 1893 la Colla del Safrà avec d'autres artistes : Isidro Nonell, Ricard Canals, Ramon Pichot, Juli Vallmitjana Colomines et Gual Queralt. De 1898 à 1900, il est en relation avec les artistes du bar Els Quatre Gats. En 1901 il part à Mallorca avec Santiago Rusiñol et s'installe à La Calobra.

Il réalise là bas quelques-unes de ses meilleures œuvres, omission faite des peintures murales qu'il fait sur les murs de la maison de son oncle et mécène Avelino Trinxet. Celui-ci est un grand industriel textile de Barcelone, la maison Trinxet. En 1903, il déménage à Reus pour raisons de santé. À partir de 1906, il y peint les paysages de l'Aleixar et du Mas Pujol. Il part pour Mollet del Vallès en 1913, puis à Caldes de Montbui, chaque fois pour des raisons familiales. En 1921 il se marie et s'installe à Vilanova i la Geltrú.

Il reçoit en 1930 une médaille pour l'ensemble de son œuvre et décède dix ans plus tard à Barcelone.

La poste d'Andorre a édité un timbre représentant la vallée de la Massana le 3 mars 2012[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Il est considéré comme le principal représentant du post-modernisme. Il rénove le style du paysage de la fin du XIXe siècle. Le peintre paysagiste Josep Puigdengolas Barrella est en effet influencé. Son style est personnel, dynamique, très coloré et expressif. Son œuvre a été léguée en grande partie à la bibliothèque de Catalogne par son fils.

La Caixaforum lui a dédié une rétrospective en 2009 à Barcelone. Plusieurs de ses œuvres sont exposées au musée national d'art de Catalogne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Diccionario de Arte, Pintores del siglo XIX, Editorial LIBSA, (ISBN 84-7630-842-6)
  • (ca) DDAA, La col·lecció Raimon Casellas, Publicacions del Mnac/ Museo del Prado, (ISBN 84-87317-21-9)

« Catàleg de l'exposició del mateix títol que es va dur a terme al Palau Nacional de Montjuïc entre el 28 de juliol i el 20 de setembre de 1992 »

  • (ca) Montserrat (coord) Gumà, Guia del Museu Nacional d'Art de Catalunya, Barcelone, Publicacions del MNAC, (ISBN 84-8043-136-9)
  • Francesc Miralles Bofarull, Joaquim Mir a Vilanova Barcelona: Viena Edicions, 2007
  • MIRALLES, Francesc, Joaquim Mir al Camp de Tarragona Barcelona. Editorial Columna, 1998

Liens externes[modifier | modifier le code]