Joaquim Malats

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joaquim Malats
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Sant Andreu de Palomar (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
BarceloneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Élève

Joaquim Malats i Miarons (San Andrés de Palomar, -Barcelone) est un pianiste et compositeur espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie avec Juan Bautista Pujol au Conservatoire de Barcelone. Après ses débuts à quatorze ans (1886), il se perfectionne au conservatoire de Paris, où il remporte son premier prix de piano et le prix Diémer en 1903. Il se produit ensuite à travers l'Espagne, la France et le Portugal avec un succès extraordinaire. Isaac Albéniz lui a dédié une grande part de son œuvre maîtresse, Iberia.

En tant que compositeur il écrit des Impressions d'Espagne, une suite pour grand orchestre, une Serenata española, un trio pour piano, violon et violoncelle et différentes œuvres pour piano : mazurcas, danses, serenatas, Babillage et valse Caprice[1].

Le Musée de la musique de Barcelone conserve des articles de presse, la correspondance avec Isaac Albéniz et une ample collection photographique de portraits du pianiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Joaquim Malats » (voir la liste des auteurs).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ca) DDAA, La Gran Enciclopèdia en català, Barcelona, Edicions 62, (ISBN 84-297-5441-5)

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]