Joaquín Ruiz-Giménez Cortés

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un homme politique image illustrant espagnol
Cet article est une ébauche concernant un homme politique espagnol.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ruiz.
Joaquín Ruiz-Giménez Cortés
Joaquín Ruiz Giménez.jpg

Joaquín Ruiz-Giménez Cortés

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 96 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Joaquín Ruiz-Giménez CortésVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Joaquín Ruiz-Giménez Cortés, né à Hoyo de Manzanares (Communauté autonome de Madrid) le 2 août 1913 et mort le 27 août 2009 à Madrid, est un homme politique espagnol, proche du Vatican. Il est le fils de l'avocat et homme politique Joaquín Ruiz Jiménez.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • 1988-2001 : Président du Comité espagnol de l’UNICEF
  • de décembre 1982 à décembre 1987, il a été défenseur du peuple.
  • 1963-1977 : Fondateur et président du Conseil de rédaction de la revue Cuadernos para el diálogo
  • 1971-1975 : Président de la Commission nationale espagnole justice et paix
  • 1967-1972 : Le pape Paul VI le nomme membre du Consilium de Laicis du Saint-siège
  • 1951-1956 : Ambassadeur au Vatican (1948-1951) et ministre de l’Éducation nationale.
  • 1939-1946 : Président de l’Organisation internationale des étudiants Pax Romana.

Après avoir été nommé par le pape Jean XXIII expert en questions sociales, juridiques et politiques, il a participé aux travaux des commissions du Concile Vatican II.

En 1988 il reçoit la Creu de Sant Jordi, distinction décernée par la Generalitat de Catalogne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La concepción institucional del Derecho (1944)
  • Introducción a la filosofía Jurídica (1958)
  • La propiedad (1961)
  • Del ser de España (1962)
  • El Concilio y los Derechos del hombre (1968)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]