Joaquín María López

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir López.
Joaquín María López par José Casado del Alisal.

Joaquín María López, né à Villena le et mort à Madrid le , est un homme politique et militaire espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il suivit des études de Droit à Madrid et exerça comme avocat et professeur de Droit politique à l'université. Officier de la milice nationale, il fut exilé en France. Député pour la province d'Alicante en 1834. Ministre de l'Intérieur dans le gouvernement présidé par José María Calatrava.

Il fut également Maire de Madrid. Au moment de la chute du Régent Espartero, il proclama le soulèvement des municipalités et se rangea derrière le Gouvernement provisoire jusqu'à la déclaration de majorité d'isabelle II.

Sénateur du Royaume en 1847 et Ministre du Tribunal de Guerre et de la Marine en 1854. Il fut célèbre pour ses dons d'orateur et publia, en plus de ses discours, des romans et des poésies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]