Joanny Moulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joanny Moulin
Portrait de Joanny Moulin
Biographie
Naissance (56 ans)
à Saint-ÉtienneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité Drapeau de la France France
Thématique
Formation Université Lumière-Lyon 2
Titres Professeur des universités à Aix-Marseille Université
Profession Professeur d'université (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Approche Anglistique (en), Littérature, Histoire, Biographie

Joanny Moulin, est un angliciste français, biographe, critique et théoricien de la littérature[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur de littérature anglophone à Aix-Marseille Université, agrégé d'anglais, il a été maître de conférence à l'Université Bordeaux-Montaigne de 1993 à 1999, où il a soutenu son habilitation sous la direction de Régis Ritz. Il a fait ses études supérieures à l'Université Lumière-Lyon II, où il a soutenu sa thèse sous la direction d'Adolphe Haberer. Il a enseigné entre autres à l'École Normale Supérieure de Tunis, au Lycée Pierre & Marie Curie d'Annaba en Algérie, à la Cité Scolaire Pierre-Forest à Maubeuge et à l'IUT du Hainault-Cambrésis. À Aix-Marseille Université, il a créé la revue Erea, revue d'études anglophones dont il a été le rédacteur-en-chef de 2003 à 2007. À partir de 2006, après avoir obtenu une bourse d'étude de la Woodruff Library (en) à la Emory University, il a mené parallèlement une carrière de biographe, puis fondé en 2015 la Biography Society, société savante affiliée à la Société des anglicistes de l'enseignement supérieur (SAES) et domiciliée à la Maison de la Recherche d'Aix-Marseille Université.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Membre élu du Conseil national des université depuis 2011. Membre senior de l'Institut Universitaire de France depuis 2017.

Principales publications[2],[3][modifier | modifier le code]

  • Ted Hughes: Alternative Horizons. (Routledge, 2004).
  • Ted Hughes : la terre hantée (Biographie, Aden, 2007).
  • Darwin, une scandaleuse vérité (Biographie, Autrement, 2009).
  • Victoria, reine d'un siècle (Biographie, Flammarion, 2011).
  • Elisabeth II, une reine dans l'histoire (Biographie, Flammarion, 2012).
  • Lives of the Poets: Poetry and Biography. Études anglaises 66.4 (2013)[4].
  • Elisabeth I, la reine de fer (Biographie, Éditions du Cerf 2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]