Joannis Avramidis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joannis Avramidis
Avramidishaufen.jpg
Atelier de l'artiste
Naissance
Décès
(à 93 ans)
Vienne, Autriche
Nationalité
Activité
Sculpture
Formation
Maître
Élève
Lieu de travail
Mouvement
Conjoint
Annemarie Avramidis (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Joannis Avramidis (en grec Ιωάννης Αβραμίδης, né le à Batoumi, République socialiste soviétique autonome d'Adjarie, mort le à Vienne) est un sculpteur autrichien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joannis Avramidis est le fils de Grecs pontiques, la persécution et la mort de son père en prison contraignent la famille à émigrer en Grèce en 1939. Joannis Avramidis dût annuler ses études en 1937 à l'académie des beaux-arts de Batoumi. En 1943, Avramidis vient à Vienne en tant que travailleur étranger, étudie la peinture à l'Académie de 1945 à 1949 et la sculpture de 1953 à 1956 auprès de Robin Christian Andersen et Fritz Wotruba.

Déjà à la fin des années 1950, il se fait un nom en partant du corps humain vers des figures abstraites. Il représente l'Autriche à la Biennale de Venise en 1962. En 1965-1966, il enseigne à l'académie de Vienne, où il est professeur de 1968 à 1992. Un proche collaborateur est le théoricien de l'art Heimo Kuchling. En 1966-1967, il travaille comme professeur à Hambourg.

Avramidis est l'époux de la poétesse et sculptrice Annemarie Avramidis (1939–2013).

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]