Joanna Bourke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Joanna Bourke, FBA (née 1963 en Nouvelle-Zélande) est une historienne et universitaire britannique, professeur d'histoire à la Birkbeck, University of London.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née de parents missionnaires chrétiens, Bourke est élevée en Nouvelle-Zélande, en Zambie, aux îles Solomon et en Haïti[1]. Elle fréquente l'université d'Auckland où elle obtient un BA et une maîtrise d'histoire. Elle entreprend son PhD à l'université nationale australienne et par la suite occupe des postes académiques en Australie, à Cambridge et Londres. Joanna Bourke, qui se décrit elle-même comme « féministe socialiste »[2] est l'auteur d'ouvrages consacrés à l'histoire de l'Irlande, l'histoire du genre, la culture de la classe ouvrière (en), la guerre et la masculinité, l'histoire culturelle de la peur, l'histoire du viol, etc. Elle réside à Londres. Elle est directrice du Birkbeck Trauma Project (anciennement, the Birkbeck Pain Project). En 2014, elle est élue fellow de la British Academy[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Husbandry and Housewifery: Women, Economic Change and Housework in Ireland, 1890-1914, Oxford University Press, 1993
  • Working-Class Cultures in Britain, 1890-1960: Gender, Class and Ethnicity, Routledge, 1994
  • Dismembering the Male: Men's Bodies, Britain and the Great War, Reaktion Press and University of Chicago Press, 1996
  • An Intimate History of Killing: Face-to-Face Killing in Twentieth Century Warfare, Granta, 1999, (remporte le prix Fraenkel d'histoire contemporaine en 1998 et le prix Wolfson d'histoire en 2000)
  • Eyewitness, Authentic Voices of the 20th Century, BBC Audiobooks, 2004
  • Fear: A Cultural History, Virago, 2006 (publié par Shoemaker and Hoard aux US)
  • Rape: A History from the 1860s to the Present, Virago, 2007 (publié aux US sous le titre Rape: Sex, Violence, History, Shoemaker & Hoard, 2007)
  • What It Means To Be Human. Historical Reflections 1790 to the Present, Virago, 2011 (publié par Counterpoint aux US)
  • The Story of Pain: From Prayer to Painkillers, Oxford University Press, 2014
  • Wounding the World: How Military Violence and War-Play Invade our Lives, Virago, 2014 (publié aux US sous le titre Deep Violence: Military Violence, War Play, and the Social Life of Weapons, Counterpoint, 2015)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bristol Festival of Ideas 2005 programme (fichier .pdf)
  2. Eithne Farry Why aren't we more outraged ? The Guardian, 5 octobre 2007. consulté le 29 août 2015.
  3. « British Academy announces 42 new fellows », Times Higher Education, (consulté le 29 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]