Joan-Enric Vives i Sicília

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joan-Enric Vives i Sicília
Mgr Joan-Enric Vives i Sicília
Mgr Joan-Enric Vives i Sicília
Titre
Coprince d'Andorre
En fonction depuis le
(14 ans et 7 mois)
Avec Jacques Chirac
(2003-2007)
Nicolas Sarkozy
(2007-2012)
François Hollande
(2012-2017)
Emmanuel Macron
(depuis 2017)
Chef du gouvernement Albert Pintat Santolària
Jaume Bartumeu
Antoni Martí
Prédécesseur Joan Martí i Alanis
Successeur en fonction
Biographie
Nom de naissance Joan-Enric Vives i Sicília
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Barcelone (Espagne)
Nationalité espagnole
Profession prélat
Religion catholicisme

Joan-Enric Vives i Sicília
Coprinces d'Andorre
Joan-Enric Vives i Sicília
Bispe d'Urgell
Image illustrative de l'article Joan-Enric Vives i Sicília
Biographie
Naissance
Barcelone
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque d'Urgell
Archevêque ad personam
Depuis le
Évêque d'Urgell
Depuis le

Blason
Parare vias Domini
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joan Enric Vives y Sicília (né le à Barcelone), archevêque espagnol est l'actuel évêque d'Urgell, ex officio coprince d'Andorre.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance minorquine, diplômé en théologie à Barcelone en 1976, puis en sciences de l'éducation, section philosophie, en 1982. Il prépare ensuite, entre 1990 et 1993, une thèse doctorale à l'université de Barcelone, où il est nommé docteur en philosophie[1].

Sacerdoce[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre dans l'archidiocèse de Barcelone le , il commence son ministère comme vicaire des différentes paroisses. Il devient curé de l'église du Sacré-Cœur de Jésus de Barcelone, dans le quartier du Poblenou. Secrétaire du Conseil des prêtres de Barcelone entre 1978 et 1989, il est greffier du Conseil épiscopal de 1988 à 1990, aussi temps conseiller du cardinal Narciso Jubany (de 1987 à 1990)[2].

Nommé professeur en histoire de la philosophie à la faculté de la théologie de Catalogne de 1983 à 1993, le rm̃e Dr Vives i Sicília poursuit ses études en philosophie ecclésiastique à l'université Raymond-Lulle de 1988 à 1993, dont il fut nommé d'ailleurs doyen en 1989.

Évêque d'Urgel[modifier | modifier le code]

Le , le pape Jean-Paul II le nomme évêque titulaire de Nona et évêque auxiliaire de Barcelone. Il fut sacré évêque le .

Par la suite évêque co-adjuteur d'Urgell, le , il est avancé à la tête du diocèse le en remplacement de Mgr Joan Martí i Alanis, qui prend sa retraite. Il succède alors en tant que coprince d'Andorre.

Le , il est élevé par le pape Benoît XVI à la dignité d'archevêque ad personam[3].

Mgr Enric Vives annonce, en 2014, qu'il abdiquerait si l'Andorre venait à légaliser l'avortement[4].

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]