Joan-Enric Vives i Sicília

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Joan-Enric Vives i Sicília
Mgr Joan-Enric Vives i Sicília
Mgr Joan-Enric Vives i Sicília
Titre
Coprince d'Andorre
En fonction depuis le
(13 ans 11 mois et 14 jours)
Avec Jacques Chirac
(2003-2007)
Nicolas Sarkozy
(2007-2012])
François Hollande
(depuis 2012)
Chef du gouvernement Albert Pintat Santolària
Jaume Bartumeu
Antoni Martí
Prédécesseur Joan Martí i Alanis
Successeur en fonction
Biographie
Nom de naissance Joan-Enric Vives i Sicília
Date de naissance (67 ans)
Lieu de naissance Barcelone (Espagne)
Nationalité espagnole
Profession prélat
Religion catholicisme

Joan-Enric Vives i Sicília
Coprinces d'Andorre
Joan-Enric Vives i Sicília
Bispe d'Urgell
Image illustrative de l'article Joan-Enric Vives i Sicília
Biographie
Naissance
Barcelone
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Dernier titre ou fonction Évêque d'Urgell
Archevêque ad personam
Depuis le
Prince-évêque d'Urgell
Depuis le
Précédent Joan Martí i Alanis en fonction Suivant

Blason
Parare vias Domini
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joan Enric Vives y Sicília (né le à Barcelone), archevêque espagnol est l'actuel évêque d'Urgell, ex officio coprince d'Andorre.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'ascendance minorquine, diplômé en théologie à Barcelone en 1976, puis en sciences de l'éducation, section philosophie, en 1982. Il prépare ensuite, entre 1990 et 1993, une thèse doctorale à l'université de Barcelone, où il est nommé docteur en philosophie[1].

Sacerdoce[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre dans l'archidiocèse de Barcelone le , il commence son ministère comme vicaire des différentes paroisses. Il devient curé de l'église du Sacré-Cœur de Jésus de Barcelone, dans le quartier du Poblenou. Secrétaire du Conseil des prêtres de Barcelone entre 1978 et 1989, il est greffier du Conseil épiscopal de 1988 à 1990, aussi temps conseiller du cardinal Narciso Jubany (de 1987 à 1990)[2].

Nommé professeur en histoire de la philosophie à la faculté de la théologie de Catalogne de 1983 à 1993, le rm̃e Dr Vives i Sicília poursuit ses études en philosophie ecclésiastique à l'université Raymond-Lulle de 1988 à 1993, dont il fut nommé d'ailleurs doyen en 1989.

Évêque d'Urgel[modifier | modifier le code]

Le , le pape Jean-Paul II le nomme évêque titulaire de Nona et évêque auxiliaire de Barcelone. Il fut sacré évêque le .

Par la suite évêque co-adjuteur d'Urgell, le , il est avancé à la tête du diocèse le en remplacement de Mgr Joan Martí i Alanis, qui prend sa retraite. Il succède alors en tant que coprince d'Andorre.

Le , il est élevé par le pape Benoît XVI à la dignité d'archevêque ad personam[3].

Mgr Enric Vives annonce, en 2014, qu'il abdiquerait si l'Andorre venait à légaliser l'avortement[4].

Distinctions honorifiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]