Joab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Yoav (musicien) pour le musicien. 

Joab ou Yoav (en hébreu : יואב) est un personnage biblique qui apparaît dans le deuxième livre de Samuel et le premier livre des Chroniques. Il est neveu du roi David, fils de sa sœur Tsrouyah (2 Samuel 2:18 17:25), et chef de l'armée de David et prince selon la Bible. Il reste fidèle au roi même quand Absalom fomente une insurrection contre David. Il tue Absalom. À la mort de David, il prend le parti d’Adonias (1 Rois 1:7). Il est tué sur l’ordre de Salomon par Benaja (1 Rois 2:28-35).

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom hébraïque Yoav (hébreu יואב yoav) serait un dérivé du nom de Dieu du peuple d'Israël et du mot père (יהו-אב) et signifierait "Dieu du père".

Yoav est un prénom hébraïque répandu en Israël et de plus en plus porté dans la diaspora.

Récit biblique[modifier | modifier le code]

Joab est le fils de Tsrouyah, sœur du roi David qui en fait un de ses chefs militaires (2 Samuel 8:16; 20:23; 1 Chroniques 11:6; 18:15; 27:34). Il a deux frères : Avishai et Asahel (2 Samuel 2:18). Asahel est tué par Abner fils de Ner à Gabaon et Joab, avec l'aide de son frère Avishai, venge son sang en frappant à l'aine ce dernier qui meurt (2 Samuel 2:13-32; 3:27). Par ce geste, Joab désobéit à son souverain : le roi David pleure la mort d'Abner et assiste à son enterrement à Hevron.

Illustration de la Bible_de_Maciejowski de 2 Samuel 20 où Joab poursuit Sheva fils de Bikhri jusqu'à la cité d'Abel-beth-maachah où la tête de Sheva est jetée par-dessus les murailles.

Le roi David convoite Bethsabée, la femme d'Urie le Hittite (2 Samuel 11). Le roi envoie Joab et son armée combattre les Ammonites et assiéger la ville de Rabba. Il ordonne à Joab de placer Urie le Hittite à l'endroit où la lutte est la plus violente pour qu'il succombe ((2 Samuel 11:14). Les habitants font une sortie et de nombreux hommes périssent dont Urie le Hittite.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • La Bible hébraïque ou Tanakh accompagnée de sa traduction en français par le Rabbinat est disponible sur le site sefarim.fr
  • Cinq traductions de la Bible sont disponibles sur le site de l'ABF [1] : la Bible en français courant, La Bible Parole de Vie, La Colombe, La Traduction Œcuménique de la Bible, La Nouvelle Bible Segond.