Joëlle Pineau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joëlle Pineau
Naissance
Ottawa (Canada)
Nationalité canadienne
Domaines informatique, robotique, intelligence artificielle
Institutions Université de Waterloo, Université Carnegie Mellon, Université McGill
Diplôme baccalauréat en génie du design des systèmes, doctorat en robotique
Site http://www.cs.mcgill.ca/~jpineau/

Joëlle Pineau est une chercheuse canadienne, professeure agrégée à l'École d'informatique de l'Université McGill. Ses recherches portent sur la mise au point de nouveaux modèles et algorithmes qui permettent aux ordinateurs d'apprendre à prendre de bonnes décisions dans des domaines complexes du monde réel, même dans des circonstances où l'information est incomplète ou incorrecte[1]. Joëlle Pineau "...est une pionnière de la robotique appliquée au domaine de la santé et de nombreuses autres applications de la science des données en médecine[2]." "Ses travaux [...] représentent une percée majeure dans [les] domaines [...] de l’apprentissage machine et de la planification[2]" .

Parcours académique et professionnel[modifier | modifier le code]

Après des études en musique, en 1994, qui l'amène à faire partie de l’Orchestre symphonique d'Ottawa comme violoniste, Joëlle Pineau fait le choix d'opter pour les mathématiques et la robotique obtenant un baccalauréat en génie du design des systèmes à l’Université de Waterloo, en Ontario en 1998. En 2004, elle obtient son doctorat en robotique à l’Université Carnegie Mellon, à Pittsburgh. La même année, elle enseigne à l’Université McGill, où elle devient aussi codirectrice du Laboratoire d’apprentissage et de raisonnement (Reasoning and Learning Lab). Elle fait partie des comités de rédaction des Journal of Artificial Intelligence Research (2009) et Journal of Machine Learning Research[3]. En 2017, elle devient la directrice du laboratoire en intelligence artificielle de Facebook à Montréal[4],[5],[6].

Autres fonctions et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c AI and Society,(consulté le 25 octobre 2017)
  2. a b et c Citations 2016.pdf La Société Royale du Canada, Les Académies des arts, des science et des lettres du Canada, Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science, cohorte 2016, p.14, [PDF], (consulté le 25 octobre 2017)
  3. a et b Forum IA responsable,(consulté le 25 octobre 2017)
  4. « Facebook choisit Montréal pour créer un laboratoire en intelligence artificielle », Radio-Canada, 15 septembre 2017, (consulté le 28 octobre 2017)
  5. Le CV : Joëlle Pineau, L'Actualité, (consulté le 25 octobre 2017)
  6. Marie-Claude Lortie, « Joëlle Pineau, personnalité de la semaine », La Presse, (consulté le 24 octobre 2017)
  7. The International Machine Learning Society, IMLS Board, Officers of the International Machine Learning Society, (consulté le 25 octobre 2017)
  8. McGill Reporter, Seven emerging researchers given national honour, 7 septembre 2016, (consulté le 25 octobre 2017)
  9. Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal,(consulté le 25 octobre 2017)
  10. Government of Canada, Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada, Communications Division, « CRSNG - Bourses commémoratives E.W.R. Steacie - Bourse commémorative E.W.R. Steacie », sur www.nserc-crsng.gc.ca (consulté le 17 août 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]