Joël Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Joël Martin
Alias
Comtesse du Canard
Naissance (80 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Compléments

Joël Martin, né le , est un écrivain et humoriste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l’École normale supérieure (promotion sciences 1962)[1], titulaire d'un DEA de physique nucléaire à l'Université Paris-Sud en 1969, il a été chercheur en physique photonucléaire au Département d'astrophysique, de physique des particules, de physique nucléaire et de l'instrumentation associée (DAPNIA), puis à l'Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'univers (IRFU), du Commissariat à l'énergie atomique, à Saclay[2].

Expert en contrepèteries, il a repris à la mort de Luc Étienne, en 1984, la rédaction de la rubrique Sur l'Album de la Comtesse dans Le Canard enchaîné. Il est l'auteur de nombreux livres sur le sujet. Cette seconde spécialité se mêle parfois à la première : les articles de Joël Martin dans ScintillationS, le journal de l'IRFU, contiennent parfois des contrepèteries, comme ce titre d'un éditorial : « Un beau message spatial »[3].

Il tient sur Mediapart un blog ou il mêle charades, énigmes, et évidemment contrepèteries, telles celle du , où, à propos du département de la Haute-Loire, il évoque « la ville de Sainte-Sigolène, qui aurait, dit-on, soulagé bien des peines »[4].

Il est aussi musicien amateur, clarinettiste dans l'orchestre d'harmonie de l'Association filharmonique [sic] des résidents et étudiants des Ulis, Bures et Orsay (AFREUBO)[re-sic] et pianiste.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

Les ouvrages suivants sont illustrés par Rémy Le Goistre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Association des anciens élèves et élèves de l'École normale supérieure, Supplément historique 2015,éd. France Quercy, Mercuès, (ISBN 978-2-7288-0539-6), page 616.
  2. Joël Martin, sur le site Babelio.com.
  3. ScintillationS, année 2006
  4. Joël Martin, cantate des jeux, épisode 43

Liens externes[modifier | modifier le code]