Joë Bridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Joë Bridge en 1927.

Jean-Louis-Charles-Joseph Barrez dit Joë Bridge, né à New York le et mort à Paris le est un parolier, dessinateur humoristique et sportif français, célèbre pour ses affiches et compositions.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licencié en droit et diplômé ès lettres, il devient pharmacien mais rapidement commence en 1904 une carrière comme acteur de music-halls à Paris. Il se fait aussi connaître par ses affiches et par ses dessins de presse humoristiques.

En 1920, en réaction au modernisme, il fonde la République de Montmartre, réunion d'artistes satiriques et de dessinateurs dont Adolphe Léon Willette est promu Président et dont Lucien Boyer écrit l'hymne institutionnel.

Au 224, rue de Rivoli, Joë Bridge crée en 1922 son propre atelier de publicité. Il va travailler pour de nombreuses marques, telles, entre autres, les chocolats Félix Potin et les cigarettes Gauloises[1].

Il devient en 1947 le Président du syndicat autonome des dessinateurs journalistes[2].

On lui doit aussi les paroles de nombreuses chansons ainsi que les dessins de nombreuses partitions.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Francis Carco, Les humoristes, Librairie Paul Ollendorff, 1921, p. 117
  • René Édouard-Joseph, Dictionnaire biographique des artistes contemporains, tome 1, A-E, Art & Édition, 1930, p. 205
  • Solo et Catherine Saint-Martin, Dico-Solo : 500 dessinateurs de presse et quelques supports, 1999
  • Chansonia no 48, octobre 2017

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]