João Teixeira de Faria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir João de Deus et Faria.
João de Deus

João Teixeira de Faria (aussi appelé João de Deus, « Jean de Dieu »), né le 24 juin 1942, est un guérisseur, « chirurgien psychique » et médium brésilien. Il pratique à Abadiania, une petite ville de l’État de Goias dans le sud-ouest du Brésil. Il est connu pour avoir reçu des centaines de milliers de personnes en quête de guérison. Comme tous les guérisseurs, il est sévèrement critiqué par les sceptiques.

Biographie[modifier | modifier le code]

João Teixeira de Faria est né le 24 juin 1942 à Cachoeira da Fumaça, un village pauvre où son père, Jose Nunes, était tailleur. À l'âge de 16 ans, João se rend régulièrement au « Centre de rédemption spirituelle » local où il dit avoir, pour la première fois, prêté son corps à une entité spirituelle qui guérirait les malades.

Il aurait, depuis, sans formation médicale, reçu 15 millions de personnes durant les 40 dernières années dans son centre appelé « la Casa »[1].

Guérisons prétendues[modifier | modifier le code]

João Teixeira de Faria prétend guérir les cancers, le SIDA, la cécité, l’asthme, les addictions, les tumeurs et même le désespoir spirituel. Il attire des milliers de personnes les mercredi, jeudi et vendredi à la Casa. Les « patients » se présentent à lui, et se voient prescrire une méditation de groupe dans une pièce adjacente, la prise d’herbes ou une opération chirurgicale qu’il fait lui-même sur le champ.

Si le patient se voit proposé une opération, on lui demande s’il veut une opération dite visible ou invisible. Si l’opération est « invisible » (ou si le patient n’est pas majeur), il lui est demandé d’aller s’asseoir dans la salle de méditation. João Teixeira de Faria entre alors dans la pièce et prononce la phrase « au nom de Jésus-Christ vous êtes guéris. Que ce qui doit être fait le soit au nom de Dieu[2]. »

João Teixeira de Faria dit être en état de transe quand il fait ses « opérations chirurgicales » et qu’il ne se souvient plus ensuite de ce qui s’est passé. Des célébrités, des politiciens, des philosophes et des docteurs seraient venus se faire soigner chez lui[3].

Le reportage de ABC[modifier | modifier le code]

Le 14 juillet 2005, American Broadcasting Company (ABC) a fait un reportage sur João Teixeira de Faria pour leur émission Primetime live[4]. Le reportage montre 5 personnes dans des conditions de santé différentes, l’un ayant une fatigue chronique, l’autre la Maladie de Charcot, un autre une tumeur inopérable. Chacun des patients défile devant João Teixeira de Faria et le reportage dit qu’il y eut une amélioration notable pour trois des cinq cas.

Le point de vue des sceptiques[modifier | modifier le code]

Les sceptiques disent que ces résultats sont dus à un effet placebo. Certaines critiques reprochent également au reportage de ne pas avoir abordé le sujet de manière plus scientifique.

Selon certaines sources, sur les 5 patients, un n’est jamais mentionné, deux ont fait de léger progrès, un est dans un état plus grave et un autre va beaucoup mieux[5]. Selon d’autres sources, la personne qui avait la tumeur inopérable est guérie et une autre est en meilleure santé[6].

James Randi est, lui, convaincu que João Teixeira de Faria est un charlatan qui gagne de l’argent sur la souffrance des gens[7]. Il affirme qu’il n’existe aucune preuve scientifique pour vérifier les dires du guérisseur.

Le point de vue des adeptes[modifier | modifier le code]

Selon ceux qui soutiennent João Teixeira de Faria, ce dernier ne demande pas de paiement pour ses opérations[8], bien qu’il propose ses herbes à l’achat ensuite (10 Reais (ou réaux) par bouteille, et il faut généralement en prendre 5, soit environ 20 €). Le guérisseur demanderait à ses patients de ne pas cesser de prendre les médicaments qui leur ont été prescrits par la médecine traditionnelle et préviendrait que tout le monde ne pourrait pas être guéri[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Médium-guérisseur brésilien, Joao Teixeira de Faria, Joao de Deus ou John of God, il est l'Homme-miracle du Brésil
  2. Pellegrino-Estrich, Robert. "The Amazing Cures of a Brazilian Miracle Man", Nexus magazine, February - March 1998
  3. Joao de Deus, le médium brésilien qui opère sans asepsie et soigne des milliers de malades sur Le Point, avril 2012
  4. Sur ABC news
  5. « Is John of God a Healer or a Charlatan », ABC News, 14 juillet 2005
  6. http://www.menshealth.com/cda/article.do? site=MensHealth&channel=health&category=other.diseases.ailments&conitem=25b7808f3eb34110VgnVCM10000013281eac____&page=6
  7. (en) James Randi. « The ABC-TV Infomercial for John of God » 18 février 2005
  8. Simonetta Caratti, « Dans la ferveur de l'homme miracle du Brésil », L'Hebdo,‎ 24 mai 2012 (lire en ligne [PDF])
  9. http://www.beliefnet.com/story/116/story_11635_1.html Beliefnet.com, 2006.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Emma Bragdon, Spiritism and Mental Health: Practices from Spiritist Centers and Spiritist Psychiatric Hospitals in Brazil, Singing dragons, 2011
  • Jean-Michel Robreau, Joao de deus - Plusieurs millions de personnes guéries depuis plus de 50 années éditions Soorya
  • Robert Pellegrino-Estrich, The Miracle Man: The Life Story Of Joao De Deus, Triad Publishers, 1997
  • Heather Cumming, John of God: The Brazilian Healer Who's Touched the Lives of Millions, Atria, 2007

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Miracle Man: John of God, Bill Hayes (2009)
  • John of God, sur The Oprah Show [1] (2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]