João Souza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Souza.
Ne pas confondre avec le joueur de tennis portugais João Sousa

João Souza
Image illustrative de l’article João Souza
João Souza à Wimbledon en 2014.
Carrière professionnelle
2006
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (30 ans)
Mogi das Cruzes
Taille 1,93 m (6 4)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Andrés Schneiter
Gains en tournois 1 353 396 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 69e (06/04/2015)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 70e (07/01/2013)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/64 1/64 1/64 1/64
Double 1/8 1/32 1/32 1/16

João Olavo Soares de Souza, né le à Mogi das Cruzes, est un joueur de tennis brésilien, professionnel depuis 2006.

Carrière[modifier | modifier le code]

À la suite de bons résultats sur le circuit Future (3 titres), il se tourne vers le circuit Challenger à partir de 2008. Il atteint trois demi-finales à Santiago, San Luis Potosí (il y bat son premier top 100, Óscar Hernández, 65e) et Medellín, puis participe à sa première finale en 2009, également à Medellín où il s'incline face à Juan Ignacio Chela.

Il se fait remarquer en 2010, issu des qualifications, il atteint les demi-finales de l'Open du Chili en battant au premier tour la tête de série n°7, Simon Greul. Il remporte dans la foulée son premier tournoi Challenger à Bogota contre Alejandro Falla.

En 2011, il est de nouveau demi-finaliste, cette fois-ci à Kitzbühel où il bat notamment Pablo Andújar, 46e mondial (6-3, 6-4). Cette performance lui permet d'entrer brièvement dans le top 100. Deux semaines plus tard, il participe au premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière à l'US Open. Il perd au premier tour contre Robby Ginepri (6-3, 6-4, 6-75, 6-1). En septembre, à Bucarest, il élimine Tommy Robredo, 44e à l'ATP et atteint les quarts de finale.

En 2012, il est quart de finaliste à Viña del Mar et à Belgrade. L'année suivante, il affronte notamment Rafael Nadal au deuxième tour de l'Open du Brésil. Il s'incline 6-3, 6-4.

En 2014, ses bonnes prestations dans les tournois Challenger (un titre, 3 finales et 7 demi-finales) lui permettent de participer à l'ATP Challenger Tour Final. Il perd cependant ses trois matchs de poule.

Il débute l'année 2015 par une victoire sur Malek Jaziri à Doha. Il atteint ensuite sa première finale sur le circuit ATP en double au côté de Víctor Estrella à Quito. La semaine suivante, il réalise la meilleure performance de sa carrière en atteignant les demi-finales de l'Open du Brésil en battant deux têtes de série : Martin Kližan, 38e (3-6, 6-3, 6-2) et Leonardo Mayer, 30e (6-4, 3-6, 6-3). Il enchaîne sur un quart de finale à Rio et atteint à l'issue du tournoi le meilleur classement de sa carrière.

En mars, il est sélectionné pour jouer le 1er tour de la Coupe Davis face à l'Argentine. Il s'impose lors du premier match face à Carlos Berlocq en 4 h 57 (6-4, 3-6, 5-7, 6-3, 6-2). Puis lors de son second match de simple, il perd contre Leonardo Mayer sur le score de 7-64, 7-65, 5-7, 5-7, 15-13 en 6 h 42, le match en simple le plus long de l'histoire de la Coupe Davis.

Il a remporté 9 tournois Challenger en simple : à Bogota (2 fois) en 2010, à Santos en 2011, à Cali et Quito en 2012, à São José do Rio Preto en 2013, à São Paulo en 2014 et à Cortina d'Ampezzo et Fano en 2016 ; ainsi que 7 tournois en double dont 6 avec Marcelo Demoliner.

En 2019, il est suspendu à deux reprises par la Tennis Integrity Unit (UTI), organisme chargé de lutter contre la corruption dans le tennis[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Finale en double messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 02-02-2015 Drapeau : Équateur Ecuador Open
 Quito
ATP 250 439 405 $ Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Gero Kretschmer
Drapeau : Allemagne Alexander Satschko
Drapeau : République dominicaine Víctor Estrella Burgos 7-5, 7-63 Parcours

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2011 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis Robby Ginepri
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Australie Matthew Ebden 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne C.-M. Stebe
2015 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie Ivan Dodig 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie S. Giraldo 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie Novak Djokovic

N.B. : à droite du résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1/8 de finale
Drapeau : Brésil R. Mello
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2e tour (1/16)
Drapeau : Brésil T. Bellucci
Drapeau : Inde L. Paes
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2015 1er tour (1/32)
Drapeau : République dominicaine V. Estrella
Drapeau : Canada V. Pospisil
Drapeau : États-Unis Jack Sock
1er tour (1/32)
Drapeau : République dominicaine V. Estrella
Drapeau : Allemagne A. Begemann
Drapeau : Autriche J. Knowle

N.B. : le nom du ou de la partenaire se trouve sous le résultat, tandis que le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2013 1er tour
Drapeau : France B. Paire

N.B. : sous le résultat, se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

Classements à l'issue de chaque saison
Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Rang en simple 918 en augmentation 698 en augmentation 343 en augmentation 206 en augmentation 199 en augmentation 111 en augmentation 104 en diminution 143 en augmentation 139 en augmentation 90 en diminution 143 en augmentation 123 en diminution 255
Rang en double 952 en augmentation 747 en augmentation 327 en augmentation 237 en augmentation 196 en augmentation 186 en diminution 213 en augmentation 74 en diminution 126 en diminution 265 en augmentation 113 en diminution 251 en diminution 296

Source : (en) Classements de João Souza sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Adam Addicott, « Joao Souza Suspended For Second Time Within A Month », sur ubitennis.net, .

Liens externes[modifier | modifier le code]