João Rodrigues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir João Rodrigues (homonymie) et Rodrigues (homonymie).

João Rodrigues, dit Giram (1562–1633) fut un missionnaire jésuite au Japon.

Né à Sernancelhe[1] (région Nord), il alla au Japon et devint interprète près du « shogun » Taikosama. Il fut excepté de la proscription décrétée contre les missionnaires et se fixa à Nagasaki.

Il composa, entre autres ouvrages :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) João Rodrigues et Michael Cooper (dir.), João Rodrigues’s account of sixteenth-century Japan, Londres, Hakluyt Society, coll. « Third series » (no 7), (ISBN 0-904180-73-5), p. XV

Liens externes[modifier | modifier le code]